C’est une bonne nouvelle! Une mise à jour du directeur régional pour l’Eurasie, Stephen Hertzog

Stephen on a Zoom call - ministry continues  in a pandemic

Nous remercions Dieu pour ce qu’il fait ce printemps en Eurasie... il y a beaucoup de nouvelles activités et dans toute la région, des gens découvrent une nouvelle vie en Christ! Voici quatre brefs exemples venant de France, d’Ukraine et de Sibérie :

Peter Dewit, notre ouvrier international en France, fait un excellent travail avec les réfugiés et les sans-abris dans les rues de Paris. Récemment, il a participé à un camp de travail bénévole avec des réfugiés iraniens et africains dans les Alpes. Il écrit :

« Chaque jour, nous nous levions... il y avait un temps de lecture des Écritures et de prière ainsi que du café et des baguettes. Ensuite, nous allions travailler en équipes de quatre jusqu’à 18 heures, avec une pause dîner bien sûr. Après le souper, à 19 heures, tous les vingt assis autour d’un feu de camp, nous chantions et écoutions le récit d’une rencontre avec Jésus tiré de l’évangile de Jean. Puis, nous terminions la soirée en discutant de l’histoire en petits groupes. Chaque soir, je me réunissais avec mon groupe de réfugiés : Shahram, Étienne, Michael et Amin. Amin écoutait toujours, mais il parlait peu. Une nuit, il nous a dit : ‘Certaines personnes me disent toujours que l’Islam est le chemin. Vous me dites que c’est Jésus. Comment savoir?’

« Amin posait beaucoup de questions. La dernière soirée de discussion en groupes, nous avons parlé de l’aveugle-né. Amin écoutait attentivement. Je lui ai demandé ce qu’il en pensait. Il a simplement dit : ‘Je crois de plus en plus en ce Jésus.’ Nous devions avoir l’air surpris parce qu’il a ajouté : ‘Je ne resterais pas pour ces temps de lecture biblique si je n’étais pas en recherche. Je ne serais pas en train de vous parler en ce moment. J’ai prié Jésus aussi pendant ce camp... Je veux croire.’ Ce soir-là, Amin a donné sa vie à Jésus. »

Jessica Bantseev, notre ouvrière internationale en Russie, est leader du groupe de jeunes de MyChurch à Novokuznetsk, en Sibérie. À l’occasion de la Saint-Valentin, avec le groupe, elle a enregistré une vidéo de deux minutes intitulée : « Qu’est-ce que l’amour? » La vidéo s’adressait aux jeunes qui sont quasi continuellement en ligne durant la COVID. Elle est devenue virale! En trois jours, il y a eu plus de 64 000 vues... et 34 000 personnes l’ont regardée jusqu’à la fin et/ou enregistrée ou partagée! Voici le lien de la vidéo (en russe avec sous-titres en anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=J9FnE9ltp28

C’est formidable de voir nos ouvriers internationaux trouver des façons créatives et efficaces d’atteindre leurs communautés... même durant une pandémie!

Parlant de moyens créatifs et efficaces de toucher des vies dans une pandémie, Ed Dickson, notre ouvrier international en Ukraine, continue de voir Dieu faire de grandes choses par le biais des programmes d’épicerie. Des 10 000 familles que nous avons eu le privilège d’aider à ce jour, plus de 4000 personnes ont pris la décision de suivre Christ! Voici une belle histoire humaine derrière les statistiques :

« Récemment, nous avons livré des provisions alimentaires à Dasha, une mère célibataire, et ses trois enfants. Dasha était très surprise de nous voir et de voir les provisions, et elle semblait vraiment étonnée que quelqu’un se soucie d’elle... Dasha travaillait dur pour nourrir et vêtir sa famille, mais elle était visiblement accablée par le fait qu’elle ne pouvait pas s’occuper correctement de ses enfants. La vue de sa fille de cinq ans, Milana, se détériorait. Dasha nous a dit qu’elle ne pouvait pas se permettre d’aller à une clinique des yeux et leur médecin de famille ne pouvait pas l’aider.

C’est à ce moment que le miracle s’est produit. Nous avons dit : « Dasha, nous aimerions payer pour les soins dont Milana a besoin. » Plus tard dans la même semaine, Milana était tout excitée d’aller chez l’optométriste! Après avoir examiné Milana, il a dit : ‘En plus du strabisme (alignement anormal des yeux), les deux yeux de Milana se dégradent (G40 % et D60 %).’ L’optométriste lui a prescrit des lunettes (que nous avons aidé à payer). Pour la première fois de sa vie, à l’âge de cinq ans, Milana peut maintenant voir distinctement sa mère et le monde autour d’elle. Elle était surexcitée la première fois qu’elle les a portées, et elle s’est écriée : ‘Regarde! Maman! Regarde cette plante!’ Dasha, en larmes, a remercié Dieu et les gens remplis d’amour qui ont rendu cela possible.
 
Milana aura un autre traitement pendant trois mois et ensuite, elle subira probablement une chirurgie que cette famille n’a pas les moyens de payer. Quelle immense joie pour moi de dire à des enfants comme Milana : ‘Chérie ne t’inquiète pas, nous allons t’aider. Cette chirurgie sera faite!' »

Encore à propos du ministère durant une pandémie, chaque printemps, j’ai le privilège d’enseigner des cours intensifs dans différentes écoles bibliques. Bien sûr, avec la COVID, il n’y a pas de cours en présentiel, alors j’ai adapté les cours et les devoirs et je les ai donnés en ligne.

Même si j’aime énormément tous les groupes, j’ai été particulièrement touché pendant le cours au LTS (Lviv Theological Seminary) d’enseigner quelques-uns des enfants que nous avons parrainés et qui autrement n’auraient jamais pu être scolarisés. Parmi les étudiants, il y avait un orphelin qui est venu à Christ quand les équipes du LTS sont allées à son foyer pour enfants, il y a des années, et une fille de la zone de guerre de l’est dont la famille avait tout perdu dans les combats.

Merci d’avoir pris le temps de lire ceci. Nous vous remercions de nous soutenir financièrement et dans la prière et de rendre possible le ministère dans ces pays. Grâce à vous, Amin a trouvé la foi en France, Milana peut voir plus clairement à Kiev, 34 000 personnes en Russie ont entendu parler de l’amour de Dieu, 4000 personnes sont venues à Christ en Ukraine, et des leaders sont formés pour que plus de gens là-bas puissent être transformés par l’évangile.

Atteindre l’Eurasie ensemble,
Stephen A Hertzog
Directeur régional pour l’Eurasie

Milana with her new glassesPeter Dewit - helping Amin find new lifePhotos de Stephen Hertzog.

Page d'accueil et photo du bas: Aider Amin à trouver une nouvelle vie.

Photo du haut: Stephen sur un appel Zoom - le ministère se poursuit durant la pandémie.

Photo du milieu: Milana avec ses nouvelles lunettes.

#C’estunebonnenouvelle #Bonnenouvelle
_____________________________________________________________

Pour visionner les témoignages « C’est une bonne nouvelle » précédemment postés, cliquez ici.

Pour visionner ou télécharger les vidéos « C’est une bonne nouvelle » postées, visitez www.paoc.org/fr/le-cercle.

Vidéos à la une

C’est une bonne nouvelle! Une mise à jour du directeur régional pour l’Eurasie, Stephen Hertzog

Stephen on a Zoom call - ministry continues  in a pandemic

Nous remercions Dieu pour ce qu’il fait ce printemps en Eurasie... il y a beaucoup de nouvelles activités et dans toute la région, des gens découvrent une nouvelle vie en Christ! Voici quatre brefs exemples venant de France, d’Ukraine et de Sibérie :

Peter Dewit, notre ouvrier international en France, fait un excellent travail avec les réfugiés et les sans-abris dans les rues de Paris. Récemment, il a participé à un camp de travail bénévole avec des réfugiés iraniens et africains dans les Alpes. Il écrit :

« Chaque jour, nous nous levions... il y avait un temps de lecture des Écritures et de prière ainsi que du café et des baguettes. Ensuite, nous allions travailler en équipes de quatre jusqu’à 18 heures, avec une pause dîner bien sûr. Après le souper, à 19 heures, tous les vingt assis autour d’un feu de camp, nous chantions et écoutions le récit d’une rencontre avec Jésus tiré de l’évangile de Jean. Puis, nous terminions la soirée en discutant de l’histoire en petits groupes. Chaque soir, je me réunissais avec mon groupe de réfugiés : Shahram, Étienne, Michael et Amin. Amin écoutait toujours, mais il parlait peu. Une nuit, il nous a dit : ‘Certaines personnes me disent toujours que l’Islam est le chemin. Vous me dites que c’est Jésus. Comment savoir?’

« Amin posait beaucoup de questions. La dernière soirée de discussion en groupes, nous avons parlé de l’aveugle-né. Amin écoutait attentivement. Je lui ai demandé ce qu’il en pensait. Il a simplement dit : ‘Je crois de plus en plus en ce Jésus.’ Nous devions avoir l’air surpris parce qu’il a ajouté : ‘Je ne resterais pas pour ces temps de lecture biblique si je n’étais pas en recherche. Je ne serais pas en train de vous parler en ce moment. J’ai prié Jésus aussi pendant ce camp... Je veux croire.’ Ce soir-là, Amin a donné sa vie à Jésus. »

Jessica Bantseev, notre ouvrière internationale en Russie, est leader du groupe de jeunes de MyChurch à Novokuznetsk, en Sibérie. À l’occasion de la Saint-Valentin, avec le groupe, elle a enregistré une vidéo de deux minutes intitulée : « Qu’est-ce que l’amour? » La vidéo s’adressait aux jeunes qui sont quasi continuellement en ligne durant la COVID. Elle est devenue virale! En trois jours, il y a eu plus de 64 000 vues... et 34 000 personnes l’ont regardée jusqu’à la fin et/ou enregistrée ou partagée! Voici le lien de la vidéo (en russe avec sous-titres en anglais) : https://www.youtube.com/watch?v=J9FnE9ltp28

C’est formidable de voir nos ouvriers internationaux trouver des façons créatives et efficaces d’atteindre leurs communautés... même durant une pandémie!

Parlant de moyens créatifs et efficaces de toucher des vies dans une pandémie, Ed Dickson, notre ouvrier international en Ukraine, continue de voir Dieu faire de grandes choses par le biais des programmes d’épicerie. Des 10 000 familles que nous avons eu le privilège d’aider à ce jour, plus de 4000 personnes ont pris la décision de suivre Christ! Voici une belle histoire humaine derrière les statistiques :

« Récemment, nous avons livré des provisions alimentaires à Dasha, une mère célibataire, et ses trois enfants. Dasha était très surprise de nous voir et de voir les provisions, et elle semblait vraiment étonnée que quelqu’un se soucie d’elle... Dasha travaillait dur pour nourrir et vêtir sa famille, mais elle était visiblement accablée par le fait qu’elle ne pouvait pas s’occuper correctement de ses enfants. La vue de sa fille de cinq ans, Milana, se détériorait. Dasha nous a dit qu’elle ne pouvait pas se permettre d’aller à une clinique des yeux et leur médecin de famille ne pouvait pas l’aider.

C’est à ce moment que le miracle s’est produit. Nous avons dit : « Dasha, nous aimerions payer pour les soins dont Milana a besoin. » Plus tard dans la même semaine, Milana était tout excitée d’aller chez l’optométriste! Après avoir examiné Milana, il a dit : ‘En plus du strabisme (alignement anormal des yeux), les deux yeux de Milana se dégradent (G40 % et D60 %).’ L’optométriste lui a prescrit des lunettes (que nous avons aidé à payer). Pour la première fois de sa vie, à l’âge de cinq ans, Milana peut maintenant voir distinctement sa mère et le monde autour d’elle. Elle était surexcitée la première fois qu’elle les a portées, et elle s’est écriée : ‘Regarde! Maman! Regarde cette plante!’ Dasha, en larmes, a remercié Dieu et les gens remplis d’amour qui ont rendu cela possible.
 
Milana aura un autre traitement pendant trois mois et ensuite, elle subira probablement une chirurgie que cette famille n’a pas les moyens de payer. Quelle immense joie pour moi de dire à des enfants comme Milana : ‘Chérie ne t’inquiète pas, nous allons t’aider. Cette chirurgie sera faite!' »

Encore à propos du ministère durant une pandémie, chaque printemps, j’ai le privilège d’enseigner des cours intensifs dans différentes écoles bibliques. Bien sûr, avec la COVID, il n’y a pas de cours en présentiel, alors j’ai adapté les cours et les devoirs et je les ai donnés en ligne.

Même si j’aime énormément tous les groupes, j’ai été particulièrement touché pendant le cours au LTS (Lviv Theological Seminary) d’enseigner quelques-uns des enfants que nous avons parrainés et qui autrement n’auraient jamais pu être scolarisés. Parmi les étudiants, il y avait un orphelin qui est venu à Christ quand les équipes du LTS sont allées à son foyer pour enfants, il y a des années, et une fille de la zone de guerre de l’est dont la famille avait tout perdu dans les combats.

Merci d’avoir pris le temps de lire ceci. Nous vous remercions de nous soutenir financièrement et dans la prière et de rendre possible le ministère dans ces pays. Grâce à vous, Amin a trouvé la foi en France, Milana peut voir plus clairement à Kiev, 34 000 personnes en Russie ont entendu parler de l’amour de Dieu, 4000 personnes sont venues à Christ en Ukraine, et des leaders sont formés pour que plus de gens là-bas puissent être transformés par l’évangile.

Atteindre l’Eurasie ensemble,
Stephen A Hertzog
Directeur régional pour l’Eurasie

Milana with her new glassesPeter Dewit - helping Amin find new lifePhotos de Stephen Hertzog.

Page d'accueil et photo du bas: Aider Amin à trouver une nouvelle vie.

Photo du haut: Stephen sur un appel Zoom - le ministère se poursuit durant la pandémie.

Photo du milieu: Milana avec ses nouvelles lunettes.

#C’estunebonnenouvelle #Bonnenouvelle
_____________________________________________________________

Pour visionner les témoignages « C’est une bonne nouvelle » précédemment postés, cliquez ici.

Pour visionner ou télécharger les vidéos « C’est une bonne nouvelle » postées, visitez www.paoc.org/fr/le-cercle.