Étendez votre mission : atteignez ceux qui ont des besoins spéciaux

Par Wendy Holmes

child-in-wheelchair-e1392794923104

Visitez www.paoc.org/mak/issues pour lire la première partie d’un article sur le thème Atteindre les enfants ayant des besoins spéciaux, tel que publié dans le numéro Été 2017 de Missions And Kids.

Alors que nous nous impliquons auprès des familles dans nos localités, nous entendons le cri de leur cœur. Il n’est pas difficile de comprendre que le besoin de ministère parmi les familles avec des besoins spéciaux est immense et grandit en complexité et en nombre, et qu’il est dynamique de par sa nature même. Considérez les trois domaines de besoin : physique, intellectuel et socio-émotionnel. Considérez aussi la diversité des enfants atteints de troubles du spectre autistique, de trouble de déficit de l’attention (inattentif ou hyperactif), et autres troubles comportementaux. Considérez à présent combien cela est exigeant pour les parents et les frères et sœurs dans ces familles. L’amour et la paix de Dieu sont le plus grand besoin dans ces foyers. Savoir que, dans les tourments et le découragement, sa Parole est suffisante pour toute situation devrait être notre message le plus fort dans le ministère. Chaque parent soupire à voir son enfant accepté, apprécié et célébré. Il est de notre privilège et de notre responsabilité de veiller à ce que ce soit le cas. C’est un objectif énorme que de vouloir s’assurer que chaque parent trouve un refuge sûr auprès d’un personnel accueillant, attentionné et équipe pour ce ministère face à toute la diversité des besoins spéciaux que nous rencontrons dans nos églises.

kids-best-friend-jf_sammy_dog_13Il existe de nombreux témoignages en rapport avec la réalité que vivent ces familles avec des enfants différents des autres.

  • Dans la région de Ottawa Valley, une femme appelle un pasteur pour demander si son église est prête à accueillir son enfant autiste de trois ans dans le cadre du programme pour enfants. L’église qu’elle fréquentait lui a signifié qu’ils n’étaient pas équipés pour l’intégrer à leur programme.
  • Une famille de la région de Toronto a appelé pour dire qu’ils avaient cessé complètement de fréquenter leur église et demandait ce qu’elle pouvait faire maintenant. Chaque semaine était source de tension et d’épuisement entre eux alors qu’ils se débattaient pour trouver un endroit tranquille ou garder leur propre enfant pour que l’autre parent puisse assister à la réunion. Il était devenu plus facile de rester chez eux et d’assister à un culte à la télévision. Mais ils étaient isolés et privés d’adorer Dieu avec l’église.
  • Un parent m’a confié qu’à son église, un membre lui a dit que son manque de discipline avait sûrement contribué à ce que l’enfant soit « gâté ». Son fils souffre d’un TDAH profond et d’un léger syndrome de Tourette. Comme mère monoparentale, elle est épuisée et découragée. Elle est parfois en colère. Elle m’a demandé si je connaissais une église où elle pourrait aller.

special-needs-children

LES QUATRE PILIERS D’UN MINISTÈRE POUR LES BESOINS SPÉCIAUX

Commençons par examiner les quatre piliers d’un ministère pour les besoins spéciaux :

  1. L’engagement de l’assemblée 
  2. Un environnement concret
  3. Contenu/programmation
  4. Suivi au-delà des murs

Ces piliers sont interdépendants. Aucun d’eux ne suffit, mais ensemble, ils constituent une structure de soutien pour toutes les familles et ceux qui travaillent avec elles. Chacun de ces domaines exige une analyse distincte de la pratique actuelle ainsi qu’une planification soignée et inclusive au niveau de l’adoration et de l’enseignement. La bonne nouvelle est que l’expertise en la matière se développe avec l’implication et qu’il n’est pas nécessaire d’entreprendre cela seul. De l’aide et des ressources sont disponibles. Avec ces quatre piliers comme structure de base, il est possible de planifier de façon systématique.

Les cinq premiers pas pour établir un ministère en faveur des besoins spéciaux :

A) Pré-réunion. Abordez les quatre piliers avec des personnes clé :

Créez un engagement au niveau de l’assemblée. Réunissez autour de vous une équipe prête à s’engager ensemble dans ce ministère. Pasteurs, parents, leaders, jeunes.

Évaluez l’environnement concret. Discutez des besoins actuels, de l’aspect physique, de la signalisation, de l’accessibilité, du besoin d’une salle tranquille réservée aux familles et aux moments de transition.

Analysez votre programme actuel. Considérez le modèle de programme adapté (intégration/locaux, salle pour un programme à part, date possible de lancement). Évaluez les attitudes. Établissez des listes de choses à faire et assignez des responsabilités. Fixez des dates.

maxresdefault22d3586cb2cf645badfcff00009d593aSuivi hors des murs. Discutez de moyens d’assurer un suivi au-delà des murs de votre église. Considérez l’idée d’organiser des soirées jeux, rencontre, des groupes de soin et de partage.

B) Pré-annonce. Annoncez votre plan, les dates de formation, la date de lancement à l’assemblée et à tous les membres qui peuvent être en contact avec votre ministère. Soyez abordables et établissez un forum pour avoir du feedback. Attendez-vous à certaines craintes, hésitations, et quelques questions. Créez un certain niveau de confort émotionnel et un bon accueil physique.

C) Pré-former. Recrutez et assurez une formation pour les bénévoles, parents et leaders. Tenez autant de sessions que nécessaires. Ne précipitez pas le processus. Si nécessaire, revisitez les étapes précédentes.

D) Pré-envoyer. Célébrez avec les leaders, les familles aux enfants à besoins spéciaux et les autres familles de l’église. Ce n’est pas un événement pour le dimanche. Organisez un party pour présenter le programme et recrutez plus de VIP (Very Important participants) pour votre ministère.

E) Re-produisez! Embrassez l’évangélisation par les relations en donnant l’exemple de cette valeur essentielle. Commencez par accueillir et bénir ces familles que vous voulez honorer. Reflétez cela chaque semaine. Faites des disciples de tous les enfants. Trouvez un lieu d’implication pour eux dans la mesure de leurs capacités, en leur permettant de partager les talents qu’ils ont reçus de Dieu.

Le plan que Jésus nous a laissé pour transmettre le message de son Père à tous est simple : nous sommes son plan. Nous pouvons partager Jésus avec les enfants et les familles touchés par des handicaps avec excellence et préparation.

57ed64b5893ba_image

Il est facile de faire la différence. Commencez par être attentif et à faire ce qui suit :

Traitez l’enfant comme une personne, et non comme un handicap. Aidez-le à voir l’espoir, l’amour et la paix. Voyez l’enfant.

Regardez-le comme une personne.  En établissant un contact visuel, nous reconnaissons sa valeur et sa présence.

Faites des choses ordinaires. Souriez, parlez doucement, partagez une histoire. Nul besoin d’être un expert. 

Encouragez la famille.  Les familles sont changées à jamais par les stress divers et personnels que génère le handicap. Aidez-les à normaliser une partie de leur semaine.

Partagez Jésus.  Partagez la joie. Soyez un lien entre la façon dont un parent voit le défi et celle dont Dieu voit une âme splendide. Encouragez chaque parent en partageant un moment heureux qui s’est produit dans votre classe.

Portez le manteau. Soyez l’enseignant, le leader, un serviteur de Dieu pour ces familles. Dieu est celui qui équipe, restaure et qualifie.

Soyez encouragé et fortifié. Dieu vous équipera pour accomplir son appel.

____________________________________________________

Wendy Holmes est directrice d’école à la retraite et ancienne professeure adjointe à la York University. Elle est spécialisée en Éducation spéciale et en Relation d’aide pour les familles. Actuellement, elle siège comme Directrice de la réussite académique au Master’s College and Seminary, Peterborough.  Elle a fondé Reach Every Child Ministries pour équiper et soutenir les pasteurs et familles qui font face à des besoins spéciaux dans les églises à travers le Canada. Wendy est une personne ressource pour les APDC et se tient disponible pour toute consultation, pour animer des ateliers et comme oratrice.

Contactez Wendy à reacheverychildministries@gmail.com ou au (905) 706-2037.

Vidéos à la une

Étendez votre mission : atteignez ceux qui ont des besoins spéciaux

Par Wendy Holmes

child-in-wheelchair-e1392794923104

Visitez www.paoc.org/mak/issues pour lire la première partie d’un article sur le thème Atteindre les enfants ayant des besoins spéciaux, tel que publié dans le numéro Été 2017 de Missions And Kids.

Alors que nous nous impliquons auprès des familles dans nos localités, nous entendons le cri de leur cœur. Il n’est pas difficile de comprendre que le besoin de ministère parmi les familles avec des besoins spéciaux est immense et grandit en complexité et en nombre, et qu’il est dynamique de par sa nature même. Considérez les trois domaines de besoin : physique, intellectuel et socio-émotionnel. Considérez aussi la diversité des enfants atteints de troubles du spectre autistique, de trouble de déficit de l’attention (inattentif ou hyperactif), et autres troubles comportementaux. Considérez à présent combien cela est exigeant pour les parents et les frères et sœurs dans ces familles. L’amour et la paix de Dieu sont le plus grand besoin dans ces foyers. Savoir que, dans les tourments et le découragement, sa Parole est suffisante pour toute situation devrait être notre message le plus fort dans le ministère. Chaque parent soupire à voir son enfant accepté, apprécié et célébré. Il est de notre privilège et de notre responsabilité de veiller à ce que ce soit le cas. C’est un objectif énorme que de vouloir s’assurer que chaque parent trouve un refuge sûr auprès d’un personnel accueillant, attentionné et équipe pour ce ministère face à toute la diversité des besoins spéciaux que nous rencontrons dans nos églises.

kids-best-friend-jf_sammy_dog_13Il existe de nombreux témoignages en rapport avec la réalité que vivent ces familles avec des enfants différents des autres.

  • Dans la région de Ottawa Valley, une femme appelle un pasteur pour demander si son église est prête à accueillir son enfant autiste de trois ans dans le cadre du programme pour enfants. L’église qu’elle fréquentait lui a signifié qu’ils n’étaient pas équipés pour l’intégrer à leur programme.
  • Une famille de la région de Toronto a appelé pour dire qu’ils avaient cessé complètement de fréquenter leur église et demandait ce qu’elle pouvait faire maintenant. Chaque semaine était source de tension et d’épuisement entre eux alors qu’ils se débattaient pour trouver un endroit tranquille ou garder leur propre enfant pour que l’autre parent puisse assister à la réunion. Il était devenu plus facile de rester chez eux et d’assister à un culte à la télévision. Mais ils étaient isolés et privés d’adorer Dieu avec l’église.
  • Un parent m’a confié qu’à son église, un membre lui a dit que son manque de discipline avait sûrement contribué à ce que l’enfant soit « gâté ». Son fils souffre d’un TDAH profond et d’un léger syndrome de Tourette. Comme mère monoparentale, elle est épuisée et découragée. Elle est parfois en colère. Elle m’a demandé si je connaissais une église où elle pourrait aller.

special-needs-children

LES QUATRE PILIERS D’UN MINISTÈRE POUR LES BESOINS SPÉCIAUX

Commençons par examiner les quatre piliers d’un ministère pour les besoins spéciaux :

  1. L’engagement de l’assemblée 
  2. Un environnement concret
  3. Contenu/programmation
  4. Suivi au-delà des murs

Ces piliers sont interdépendants. Aucun d’eux ne suffit, mais ensemble, ils constituent une structure de soutien pour toutes les familles et ceux qui travaillent avec elles. Chacun de ces domaines exige une analyse distincte de la pratique actuelle ainsi qu’une planification soignée et inclusive au niveau de l’adoration et de l’enseignement. La bonne nouvelle est que l’expertise en la matière se développe avec l’implication et qu’il n’est pas nécessaire d’entreprendre cela seul. De l’aide et des ressources sont disponibles. Avec ces quatre piliers comme structure de base, il est possible de planifier de façon systématique.

Les cinq premiers pas pour établir un ministère en faveur des besoins spéciaux :

A) Pré-réunion. Abordez les quatre piliers avec des personnes clé :

Créez un engagement au niveau de l’assemblée. Réunissez autour de vous une équipe prête à s’engager ensemble dans ce ministère. Pasteurs, parents, leaders, jeunes.

Évaluez l’environnement concret. Discutez des besoins actuels, de l’aspect physique, de la signalisation, de l’accessibilité, du besoin d’une salle tranquille réservée aux familles et aux moments de transition.

Analysez votre programme actuel. Considérez le modèle de programme adapté (intégration/locaux, salle pour un programme à part, date possible de lancement). Évaluez les attitudes. Établissez des listes de choses à faire et assignez des responsabilités. Fixez des dates.

maxresdefault22d3586cb2cf645badfcff00009d593aSuivi hors des murs. Discutez de moyens d’assurer un suivi au-delà des murs de votre église. Considérez l’idée d’organiser des soirées jeux, rencontre, des groupes de soin et de partage.

B) Pré-annonce. Annoncez votre plan, les dates de formation, la date de lancement à l’assemblée et à tous les membres qui peuvent être en contact avec votre ministère. Soyez abordables et établissez un forum pour avoir du feedback. Attendez-vous à certaines craintes, hésitations, et quelques questions. Créez un certain niveau de confort émotionnel et un bon accueil physique.

C) Pré-former. Recrutez et assurez une formation pour les bénévoles, parents et leaders. Tenez autant de sessions que nécessaires. Ne précipitez pas le processus. Si nécessaire, revisitez les étapes précédentes.

D) Pré-envoyer. Célébrez avec les leaders, les familles aux enfants à besoins spéciaux et les autres familles de l’église. Ce n’est pas un événement pour le dimanche. Organisez un party pour présenter le programme et recrutez plus de VIP (Very Important participants) pour votre ministère.

E) Re-produisez! Embrassez l’évangélisation par les relations en donnant l’exemple de cette valeur essentielle. Commencez par accueillir et bénir ces familles que vous voulez honorer. Reflétez cela chaque semaine. Faites des disciples de tous les enfants. Trouvez un lieu d’implication pour eux dans la mesure de leurs capacités, en leur permettant de partager les talents qu’ils ont reçus de Dieu.

Le plan que Jésus nous a laissé pour transmettre le message de son Père à tous est simple : nous sommes son plan. Nous pouvons partager Jésus avec les enfants et les familles touchés par des handicaps avec excellence et préparation.

57ed64b5893ba_image

Il est facile de faire la différence. Commencez par être attentif et à faire ce qui suit :

Traitez l’enfant comme une personne, et non comme un handicap. Aidez-le à voir l’espoir, l’amour et la paix. Voyez l’enfant.

Regardez-le comme une personne.  En établissant un contact visuel, nous reconnaissons sa valeur et sa présence.

Faites des choses ordinaires. Souriez, parlez doucement, partagez une histoire. Nul besoin d’être un expert. 

Encouragez la famille.  Les familles sont changées à jamais par les stress divers et personnels que génère le handicap. Aidez-les à normaliser une partie de leur semaine.

Partagez Jésus.  Partagez la joie. Soyez un lien entre la façon dont un parent voit le défi et celle dont Dieu voit une âme splendide. Encouragez chaque parent en partageant un moment heureux qui s’est produit dans votre classe.

Portez le manteau. Soyez l’enseignant, le leader, un serviteur de Dieu pour ces familles. Dieu est celui qui équipe, restaure et qualifie.

Soyez encouragé et fortifié. Dieu vous équipera pour accomplir son appel.

____________________________________________________

Wendy Holmes est directrice d’école à la retraite et ancienne professeure adjointe à la York University. Elle est spécialisée en Éducation spéciale et en Relation d’aide pour les familles. Actuellement, elle siège comme Directrice de la réussite académique au Master’s College and Seminary, Peterborough.  Elle a fondé Reach Every Child Ministries pour équiper et soutenir les pasteurs et familles qui font face à des besoins spéciaux dans les églises à travers le Canada. Wendy est une personne ressource pour les APDC et se tient disponible pour toute consultation, pour animer des ateliers et comme oratrice.

Contactez Wendy à reacheverychildministries@gmail.com ou au (905) 706-2037.