« C’était la veille de Noël » à Bogota

Chaque année, notre famille participe à une série de partys que nous appelons Célébrons Noël. En Colombie, il y a chaque année des dizaines de milliers d’enfants dont les familles sont si pauvres qu’ils ne reçoivent aucun cadeau de Noël. Ils n’ont parfois même pas un bon repas. Noël n’est pas toujours un temps de joie.

Dans la capitale Bogota où nous vivons, habitent plus de 11 millions de personnes, dont des milliers d’enfants qui vivent dans un désespoir silencieux. Nous essayons de toucher aussi Quibdo, capitale de la province du Choco en Colombie. Si vous ne saviez pas où vous êtes, vous pourriez penser que vous êtes en Afrique et non pas en Colombie. Imaginez la jungle d’une ville de plus de 100 000 habitants où il n’y a que deux feux de circulation… qui ne fonctionnent même pas! Dans d’autres régions du pays, il peut être difficile de trouver du travail et l’argent que les gens gagnent leur permet à peine de se nourrir et s’habiller. Il est difficile de trouver quelque gâterie que ce soit.

dsc04557-(2)En tant qu’ouvriers internationaux (missionnaires), nous essayons d’être la lumière de Jésus pour autant de ces enfants que possible. Nous leur donnons un cadeau de Noël au nom de Jésus, un repas, et nous leur parlons de son amour. Nous sommes reconnaissants de faire cela en partenariat avec des douzaines de nos amis et plusieurs églises qui travaillent avec nous pour acheter chaque année des cadeaux pour des centaines d’enfants. Nous avons ainsi pu saisir la formidable opportunité d’apprendre à nos garçons James et Darien à être généreux et comment ils peuvent faire une différence.

dsc04648-(2)Dans notre famille, nous avons une règle qui dit : « Achètes-en un, donnes-en un ». Quand James était très jeune, nos amis et des gens de l’église que nous visitions lui offrait beaucoup de cadeaux qui commencèrent à s’accumuler! Nous avons alors réalisé que James courait le danger d’être trop gâté et que nous risquions de ne plus avoir assez de place! Nous avons donc décidé que chaque fois qu’il (et plus tard aussi Darien) recevrait un nouveau jouet, il devrait aussi en donner un de bonne qualité à un garçon ou une fille pauvre qui n’avait pas été aussi béni.

dsc04646-(2)

Pour James comme pour Darien, cela a été un bon moyen de leur apprendre à donner. Même s’il leur était parfois difficile de se séparer d’un de leurs jouets préférés, ils ont vite appris à prendre plaisir à la joie qui illuminait le visage des enfants qui recevaient leurs cadeaux. C’est grâce à cette joie que James et Darien aiment participer à Célébrons Noël. Ils ont ainsi l’occasion d’offrir des centaines de jouets et de voir des centaines de sourires tout en n’ayant pas à se débarrasser de tout leur stock! Bien sûr, le bonus de recevoir beaucoup de bonbons de Noël, etc., a peut-être quelque chose à voir avec leur motivation!

Chaque année, Célébrons Noël a représenté un formidable défi. Certains n’ont pas compris le but de notre programme qui consiste à vouloir donner bien plus qu’un simple cadeau - c’est plutôt de voir des vies changer et montrer l’amour de Jésus par un jouet, un vêtement et un repas chaud. Les sourires des enfants expriment leur gratitude pour un cadeau qu’ils n’avaient jamais imaginé recevoir, tout en entendant l’histoire de l’amour de Jésus pour eux.

dsc04587-(2)

Mais ce dernier Noël, alors que nous offrions des cadeaux à environ 100 enfants dans le cadre du ministère de notre amie Claudia, elle et sa collaboratrice Jenny nous ont parlé d’un programme qui aurait lieu le lendemain. Quelque 120 enfants allaient se retrouver dans une quartier extrêmement pauvre pour leur fête de Noël, quartier où les rues ne sont que de la terre et où les maisons n’ont pas d’eau courante et doit être amenée par des camions. Leur seul cadeau pour ces enfants? Quelque chose à boire, quelques crackers et quelques cantiques de Noël. Claudia et Jenny n’avaient tout simplement rien d’autre à offrir à ces enfants. Je me souviens que lorsqu’elles nous ont parlé de ces enfants, je me suis vite mis à calculer combien il nous faudrait pour pouvoir les aider. Sachant que nous n’avions plus d’argent, je n’ai pu que prier Dieu de pourvoir à sa façon.

Patty et moi sommes rentrés chez nous en nous réjouissant d’avoir apporté un sourire sur le visage de douzaines d’enfants pauvres ce jour-là. Nous avions partagé le véritable sens de Noël à des oreilles attentives. Nous avons fait des jeux, mangé un bon repas, distribué des bonbons et donné à chaque enfant un cadeau de la part de Jésus! Nous sommes rentrés épuisés mais heureux quoi qu’en peu attristé de penser à ces 120 autres enfants qui n’auraient pas de cadeau ce Noël-ci.

Un miracle de dernière minute inattendu!

Le lendemain, j’ai vu que nous avions reçu un nouveau don pour la première fois sur notre compte Célébrons Noël en vérifiant mes courriels! C’était un don d’une église dont nous n’avions jamais reçu d’aide ni entendu parler depuis trois ans! Le don couvrait presque exactement le coût des cadeaux qu’il fallait! Nous avons alors appelé Claudia pour arranger le programme et sommes allés magasiner à 21 h pour 120 enfants. Mais ce miracle de dernière minute ne s’est pas arrêté là. Nous avions donc à présent l’argent pour les cadeaux, mais nous voulions pouvoir acheter un peu de nourriture et de bonbons pour la présentation.

dsc04575-(2)

Dieu avait tout prévu car alors que nous étions en train de payer pour les jouets qui étaient déjà démarqués à 50 %, plusieurs étaient en fait encore moins chers que prévu. Nous avons tellement économisé sur les jouets que nous avons pu acheter aussi les snacks et le reste – un beau témoignage de la façon dont Dieu a pourvu pour ces 120 enfants sur une haute montagne de Colombie, grâce à une église qui a entendu Dieu murmurer à son oreille.

dsc04610-(2)

C’était la veille de Noël… quand les rues n’ont pas de nom. Et c’est ainsi qu’une église canadienne a offert Noël à 120 enfants qui n’auraient pas eu d’autre trésor qu’un simple biscuit.

Requêtes de prière :

  • Pour une nouvelle année prospère et remplie des bénédictions de Dieu
  • Pour que James et Darien aient de bons résultats scolaires
  • Pour des portes ouvertes dans les églises et les autres endroits où nous exerçons le ministère.

Connectez-vous :www.ourlovingfather.com  | https://paoc.org/donate/DarrenMcCrea | https://www.facebook.com/ourlovingfather

 

Vidéos à la une