La vie au Cambodge par Emilyn Rowley

Nous sommes la famille Rowley et mon nom est Emilyn Rowley. Je vis avec mon père (Ian), ma mère (Tiffanie) et ma sœur (Sophia). J’ai six ans et Sophia quatre ans. Il y a cinq ans, notre famille a quitté les belles régions de Terre-Neuve et de l’Alberta (nous vivions aux deux endroits) et avons volé pendant 42 longues heures jusqu’à l’autre bout du monde pour y trouver notre nouvelle maison à Phnom Penh au Cambodge. Je n’avais alors qu’un an! Dieu a donné à notre famille un grand cœur pour le Cambodge et son peuple. Il nous a demandé de lui obéir et nous disons maintenant au peuple cambodgien que Jésus les aime beaucoup.

Quand nous sommes arrivés au Cambodge la première fois, la langue était si différente. Tout le monde parlait le khmer et pas l’anglais. J’ai appris beaucoup de nouveaux mots, et j’ai encore beaucoup à apprendre. Je trouve parfois difficile de ne pas pouvoir bien parler le khmer, surtout quand nous allons dans une église cambodgienne. Mais Papa et Maman m’aident beaucoup et j’ai de bons amis cambodgiens, comme Rami, qui viennent quelques fois jouer.

1580f576cb2cf645badfcff00009d593a

Sophia et moi allons à une école internationale. Je suis en ce moment à l’école primaire et Sophia en préscolaire. Dans ma classe, il y a des élèves venant de huit pays, et je viens de recevoir un prix pour avoir fait de gros efforts dans ma classe khmer. J’étudie aussi le ballet à mon école! Notre école est près de chez nous, et presque chaque jour nous voyons des buffles d’eau, des vaches et des chevaux dans les champs de riz en route pour l’école.

Maman et Papa font principalement deux choses ici au Cambodge. D’abord, Papa dirige le Centre pour étudiants de Global University et le dortoir. L’Université du Cambodge a plus de 20 000 étudiants. La plupart ne connaissent pas Dieu ni comment il a envoyé Jésus mourir pour nos péchés. Ils croient que Bouddha est celui qui nous apprend comment vivre dans la paix et le bonheur, et nous cherchons à leur dire que Jésus les aime tellement et qu’il a un grand projet pour leur vie. Papa, Maman et le personnel cambodgien enseignent l’anglais, le chinois, le piano et la guitare. Ils ont une réunion d’église le samedi soir à laquelle Sophia et moi participons aussi. Ils tiennent des classes d’étude biblique et beaucoup d’étudiants viennent à Global pour recevoir de l’aide dans leurs études universitaires. Beaucoup d’étudiants aiment aujourd’hui Jésus grâce à Global. Sophia et moi prions tous les soirs qu’ils puissent tous aimer Jésus comme nous.

38f0f576cb2cf645badfcff00009d593a

Maman aide parfois à Global, mais elle supervise surtout le programme ChildCARE Plus pour le Cambodge. CCP a commencé il y a plus de huit ans et près de 400 enfants dans 11 localités de sept provinces du Cambodge sont maintenant parrainés. Des familles, comme la vôtre, peuvent parrainer un enfant pour qu’il puisse aller à l’école tous les jours, avoir de la nourriture en plus tous les mois et aller voir le docteur quand il est malade. Quand il finira son secondaire, il pourra aller au collège ou dans une école professionnelle. Mais ce que j’aime le plus avec CCP, c’est que chaque enfant apprend à connaître Jésus. Maman me dit qu’environ 70 % des enfants CCP ont décidé de suivre Jésus. La plupart de leurs familles ont aussi choisi de placer leur confiance en Dieu! Notre famille parraine une jeune fille en Thaïlande, et juste le mois dernier, j’ai pu la revoir. C’est comme si j’avais une autre sœur!

4b00f576cb2cf645badfcff00009d593a

Quelquefois, Sophia et moi allons avec Maman dans les villages visiter les communautés CCP. Un de mes moments préférés a été quand une équipe est venue du Canada et qu’on a fait des programmes de vacances bibliques dans certains villages. Sophia et moi avons pu aider avec les chants parce qu’on pouvait les chanter en anglais et en khmer, mais nous pouvions TOUS faire les gestes ensemble! C’était cool! J’ai aidé les plus jeunes avec le bricolage et je me souviens qu’il faisait très chaud dehors. Il n’y a pas d’air conditionné ni de ventilateurs dans les villages!

Les choses que je préfère faire au Cambodge sont danser à l’église, boire du thé à la pèche et aux bulles et recevoir mes amis pour jouer avec eux. Ce qui me manque du Canada, ce sont mes grands-parents et mes cousins, faire un bonhomme de neige et manger des fraises! Quelquefois, Maman me demande si je voudrais retourner vivre au Canada, mais je lui dis que j’aime aussi vivre ici. Peut-être qu’un jour, ma famille retournera au Canada, mais pour le moment, nous sommes heureux de voir Dieu se servir de notre famille pour que des Cambodgiens puissent aussi l’aimer! Si tu t’en souviens, merci de prier que Sophia et moi apprenions mieux le cambodgien, que Dieu garde notre famille en sécurité et que tous les élèves et étudiants aient une relation avec Dieu. Il nous aime tous tellement et il a un grand projet pour nos vies et pour la tienne!

Requêtes de prière :

  • L’apprentissage de la langue pour les enfants
  • La sécurité de notre famille
  • Que les étudiants puissent connaître Jésus

Connectez-vous : https://paoc.org/donate/IanRowley

Vidéos à la une

La vie au Cambodge par Emilyn Rowley

Nous sommes la famille Rowley et mon nom est Emilyn Rowley. Je vis avec mon père (Ian), ma mère (Tiffanie) et ma sœur (Sophia). J’ai six ans et Sophia quatre ans. Il y a cinq ans, notre famille a quitté les belles régions de Terre-Neuve et de l’Alberta (nous vivions aux deux endroits) et avons volé pendant 42 longues heures jusqu’à l’autre bout du monde pour y trouver notre nouvelle maison à Phnom Penh au Cambodge. Je n’avais alors qu’un an! Dieu a donné à notre famille un grand cœur pour le Cambodge et son peuple. Il nous a demandé de lui obéir et nous disons maintenant au peuple cambodgien que Jésus les aime beaucoup.

Quand nous sommes arrivés au Cambodge la première fois, la langue était si différente. Tout le monde parlait le khmer et pas l’anglais. J’ai appris beaucoup de nouveaux mots, et j’ai encore beaucoup à apprendre. Je trouve parfois difficile de ne pas pouvoir bien parler le khmer, surtout quand nous allons dans une église cambodgienne. Mais Papa et Maman m’aident beaucoup et j’ai de bons amis cambodgiens, comme Rami, qui viennent quelques fois jouer.

1580f576cb2cf645badfcff00009d593a

Sophia et moi allons à une école internationale. Je suis en ce moment à l’école primaire et Sophia en préscolaire. Dans ma classe, il y a des élèves venant de huit pays, et je viens de recevoir un prix pour avoir fait de gros efforts dans ma classe khmer. J’étudie aussi le ballet à mon école! Notre école est près de chez nous, et presque chaque jour nous voyons des buffles d’eau, des vaches et des chevaux dans les champs de riz en route pour l’école.

Maman et Papa font principalement deux choses ici au Cambodge. D’abord, Papa dirige le Centre pour étudiants de Global University et le dortoir. L’Université du Cambodge a plus de 20 000 étudiants. La plupart ne connaissent pas Dieu ni comment il a envoyé Jésus mourir pour nos péchés. Ils croient que Bouddha est celui qui nous apprend comment vivre dans la paix et le bonheur, et nous cherchons à leur dire que Jésus les aime tellement et qu’il a un grand projet pour leur vie. Papa, Maman et le personnel cambodgien enseignent l’anglais, le chinois, le piano et la guitare. Ils ont une réunion d’église le samedi soir à laquelle Sophia et moi participons aussi. Ils tiennent des classes d’étude biblique et beaucoup d’étudiants viennent à Global pour recevoir de l’aide dans leurs études universitaires. Beaucoup d’étudiants aiment aujourd’hui Jésus grâce à Global. Sophia et moi prions tous les soirs qu’ils puissent tous aimer Jésus comme nous.

38f0f576cb2cf645badfcff00009d593a

Maman aide parfois à Global, mais elle supervise surtout le programme ChildCARE Plus pour le Cambodge. CCP a commencé il y a plus de huit ans et près de 400 enfants dans 11 localités de sept provinces du Cambodge sont maintenant parrainés. Des familles, comme la vôtre, peuvent parrainer un enfant pour qu’il puisse aller à l’école tous les jours, avoir de la nourriture en plus tous les mois et aller voir le docteur quand il est malade. Quand il finira son secondaire, il pourra aller au collège ou dans une école professionnelle. Mais ce que j’aime le plus avec CCP, c’est que chaque enfant apprend à connaître Jésus. Maman me dit qu’environ 70 % des enfants CCP ont décidé de suivre Jésus. La plupart de leurs familles ont aussi choisi de placer leur confiance en Dieu! Notre famille parraine une jeune fille en Thaïlande, et juste le mois dernier, j’ai pu la revoir. C’est comme si j’avais une autre sœur!

4b00f576cb2cf645badfcff00009d593a

Quelquefois, Sophia et moi allons avec Maman dans les villages visiter les communautés CCP. Un de mes moments préférés a été quand une équipe est venue du Canada et qu’on a fait des programmes de vacances bibliques dans certains villages. Sophia et moi avons pu aider avec les chants parce qu’on pouvait les chanter en anglais et en khmer, mais nous pouvions TOUS faire les gestes ensemble! C’était cool! J’ai aidé les plus jeunes avec le bricolage et je me souviens qu’il faisait très chaud dehors. Il n’y a pas d’air conditionné ni de ventilateurs dans les villages!

Les choses que je préfère faire au Cambodge sont danser à l’église, boire du thé à la pèche et aux bulles et recevoir mes amis pour jouer avec eux. Ce qui me manque du Canada, ce sont mes grands-parents et mes cousins, faire un bonhomme de neige et manger des fraises! Quelquefois, Maman me demande si je voudrais retourner vivre au Canada, mais je lui dis que j’aime aussi vivre ici. Peut-être qu’un jour, ma famille retournera au Canada, mais pour le moment, nous sommes heureux de voir Dieu se servir de notre famille pour que des Cambodgiens puissent aussi l’aimer! Si tu t’en souviens, merci de prier que Sophia et moi apprenions mieux le cambodgien, que Dieu garde notre famille en sécurité et que tous les élèves et étudiants aient une relation avec Dieu. Il nous aime tous tellement et il a un grand projet pour nos vies et pour la tienne!

Requêtes de prière :

  • L’apprentissage de la langue pour les enfants
  • La sécurité de notre famille
  • Que les étudiants puissent connaître Jésus

Connectez-vous : https://paoc.org/donate/IanRowley