SAM: Former le Coeur D'un Gestionnaire

 mak-sam-stack-4c2bad4c6cb2cf645badfcff00009d593a

Former le coeur d’un gestionnaire Par Shaun Slauenwhite

shaun_slauenhwite_3

Église: Essex Gospel Community Church à Essex, Ontario

Ceci a commencé il y a plusieurs années déjà, chaque semaine mon père me donnait une allocation et la première chose qu’il me disait à chaque fois était : «N’oublie pas ta dîme», et s’assurait que je donnais mon 20 cents le dimanche.

Ça peut paraître vieux jeu ou même légaliste pour quelques-uns, mais mon père tentait de m’apprendre un des principes fondamentaux d’être un disciple du Christ : la gestion. Certainement ceci ne s’applique pas qu’à l’argent, mais aussi à nos talents, dons et emploi du temps. En vieillissant, l’enseignement de mon père prenait son importance alors qu’on m’encourageait à m’impliquer et contribuer à la vie sociale de mon église. Au début je suivais les pas de mon père, j’étais dans l’équipe de technique de son, dans le groupe de musique de jeunesse, jusqu’à ce que je découvre ma passion pour les enfants et que je devienne un moniteur. Au fil des ans, Dieu m’ouvrit des portes et maintenant je sers en étant pasteur des enfants. Dieu a une façon extraordinaire de nous guider lorsque nous restons de fidèle gestionnaire dans nos dons et talents. Ceci m’a aussi conduit à faire partie de plusieurs voyages missionnaires qui ont mené ma femme et moi à travailler auprès d’enfants en Europe, en Inde, en Ukraine et récemment en République dominicaine.

dr-2015-03

À Inside-Out Kidz Ministry (notre éducation chrétienne à Essex Gospel Community Church), notre objectif est d’aider nos enfants à être intimes avec Dieu et comprendre ce qu’Il a mis en eux, pour que cela se reflète à l’extérieur, afin d’exécuter Son plan. Et comment accomplissons-nous cela? En mettant notre accent sur le cœur, car ce que mon cœur chérit, mon argent, mon temps et mes talents y seront.

Je comprends que dans plusieurs églises (même la nôtre), l’argent peur être un sujet délicat et les gens n’aiment vraiment pas en parler. Combien de fois avez-vous entendu au travers des années, «Ce que les églises veulent, c’est de l’argent!» Si vous y pensez bien, Wal-Mart veut votre argent, Tim Hortons veut votre argent, les équipes sportives aussi, votre compagnie de cellulaire aussi et le gouvernement aussi! Vous avez compris l’idée, TOUT LE MONDE veut votre argent, sauf Dieu. La vérité est que Dieu ne veut pas de votre argent, mais Il désire votre cœur. Le sujet que Jésus a le plus couvert lorsqu’Il était sur la Terre était l’argent. À chaque fois, son point n’était pas réellement sur l’argent, mais sur la disposition de nos cœurs.

Lorsqu’il s’agit des dons et talents, à Inside-Out, nous avons créé des opportunités pour que nos 5e et 6e années du primaire explorent différentes facettes du ministère pour les aider à trouver ce qui les intéresse réellement. Certains parmi eux exploitent leurs dons naturellement, d’autres n’auraient jamais pensé qu’ils pouvaient avoir du plaisir à servir ou même essayer de s’impliquer. Ils participent en apportant leur aide dans les groupes plus jeunes, de s’occuper du son et des médias, jusqu’à faire partie de l’équipe de prière. Ces enfants passent du bon temps à explorer ces possibilités, mais le seul aspect que nous pouvons encore leur apprendre et les défier, peu importe leur âge, est ce qui concerne l’argent.

dr-2015-02

Lorsque j’ai commencé dans le ministère des enfants, j’ai observé que la dîme donnée par ceux-ci était très minime. Lorsque des projets étaient implantés, les enfants semblaient «trouver de l’argent en dessous des roches» et trouvaient des façons créatives de gagner plus de sous pour en donner plus. Nous avons donc essayé plusieurs projets durant l’année (Opération Enfant Noel, MCJoyful Christmas, Village d’Espoir au Zimbabwe, etc.).

Comme mentionné plus tôt, mon voyage missionnaire le plus récent étant en République Dominicaine, et nous avons eu le privilège de travailler avec Servant’s Heart Ministries, un des ministères que notre église aide mensuellement. Là-bas, nous avons visité leurs école, clinique médicale et centre de grossesse. Nous avons pu rencontrer des enfants et des familles démunies.

Lors de ce séjour, je sentais que Dieu parlait à mon cœur et me disait : «Pourquoi ne combines-tu pas les deux?», faisant référence à notre récolte de dîme hebdomadaire pour les projets que nos enfants entreprennent chaque année. Donc cette année j’ai commencé ce projet où nos dons vont pour aider les enfants en République dominicaine et au Honduras. Chaque semaine nous montrons des photos des projets qui sont réalisés là-bas et comment la vie des jeunes est affectée par cette récolte d’argent.

Notre prière est que le travail de nos enfants à aider les enfants d’ailleurs, puisse former leur cœur, non pas juste à la mission, mais à venir en aide aux autres. En espérant que ceci leur donnera le goût en grandissant de rester engagé, parce qu’ils comprendront comment la plus petite des contributions fait une différence dans la vie de quelqu’un.

Dans une centaine d’années, le montant de mon compte bancaire, la marque de ma voiture, ou l’endroit où j’habite, n’aura aucune importance. Tout ce qui comptera sera la différence que j’ai faite dans la vie de quelqu’un. Jeanne Mayo

____________________________________________________

 huge_61_305517

Canada, quelle est ton histoire? As-tu une histoire à partager?

Comment contribuez-vous à faire de nos enfants des missionnaires? Êtes-vous en train d’annoncer la bonne nouvelle dans votre communauté et dans le monde? Êtes-vous en relation avec un organisme à l’international ou un missionnaire? Comment Dieu vous met-il au défi d’influencer les enfants à poursuive Son plan? Votre histoire peut inspirer, encourager et faire réfléchir d’autres!

Racontez-nous votre histoire! Nous aimerions en savoir plus sur vous et partager votre récit dans notre magazine!

Envoyez-nous vos histoires et photos à im@paoc.org ou écrivez-nous à :

Super Ami Des Missions | Les Assemblées de la Pentecôte du Canada

2450 Milltower Court | Mississauga, ON L5N 5Z6

Vidéos à la une