Je crois aux dinosaures

Mon vendredi a débuté, comme la plupart du temps, par ma routine de me mettre à l’écoute des Écritures, un petit déjeuner composé de yogourt et de café, et un coup d’œil rapide aux courriels reçus au cours de la nuit. C’est là que ma matinée a pris un tournant — d’une bonne façon. Dans ma boîte de réception se trouvait un courriel dont l’objet était intitulé « Bonjour de la part d’un enfant de pasteur ». Il commençait par une salutation enthousiaste : « Bonjour, Mr. Wells! »

L’expéditrice mentionnait son prénom et son nom de famille et déclarait ensuite, « Vous vous souvenez peut-être de moi. Je vous ai donné un petit dinosaure lorsque j’avais environ sept ans. Pouvez-vous croire que j’en ai maintenant 21? » Elle continua en disant, « Je parlais avec mes parents ce soir, et nous nous sommes souvenus de ce petit dinosaure. Mon père m’a dit que vous l’avez gardé comme un pense-bête afin de prier pour les enfants de pasteurs, et je voulais vous remercier pour cela. »

Je savais de quoi elle parlait. J’ai effectivement ce raptor bleu-mauve sur ma bibliothèque. Il se tient en face de moi tous les jours. Et je me remémore souvent la raison pour laquelle il est là. Il me rappelle de tenir la promesse que j’ai faite de prier pour les enfants de pasteurs. Il arrive que notre « coach en décoration » décide de redécorer mon bureau et me dise que « Dino » doit disparaître. Je lui rappelle alors simplement la raison pour laquelle Dino est là, Si bien qu’il retrouve alors la place qui lui revient.

La motivation de prier pour les enfants de pasteurs provient de ma compréhension des défis et des combats spirituels qui les entourent. Comme ma jeune amie me l’a indiqué dans son courriel, « Être enfant de pasteur peut être difficile, et je pense que le diable vise souvent les familles des pasteurs. Je me retrouve souvent en train de prier pour la famille de mon pasteur actuel et les attaques auxquelles ses enfants doivent souvent faire face. »

« Vous vous souvenez peut-être de moi. Je vous ai donné un petit dinosaure lorsque j’avais environ sept ans. Pouvez-vous croire que j’en ai maintenant 21? »

Récemment, Susan et moi étions les invités d’honneur à une célébration d’anniversaire de naissance et de mariage organisée par des amis et des membres de notre famille. Une des personnes présentes était une femme que nous connaissions depuis plus de vingt ans, quelqu’un dont nous apprécions profondément l’amitié. Depuis qu’elle a rencontré notre famille en 1994, elle a gardé une photo de nos enfants sur son frigo et a prié pour eux chaque jour. Lorsque mon fils cadet, maintenant marié et avec des enfants, est entré dans la pièce, elle l’a serré dans ses bras et lui a dit avec sincérité, « Je t’aime et je prie pour toi chaque jour ».

Je crois que les destinées éternelles de nos enfants, nos adolescents et nos jeunes adultes sont touchées lorsque nous prions pour eux. L’expéditrice du courriel que j’ai reçu ce vendredi matin le croyait aussi. « Je suis certaine que ma famille et les enfants de nombreux autres pasteurs ont été affectés par vos prières » a-t-elle écrit. « Mes frères et sœurs et moi-même avons grandi en aimant Dieu et en lui faisant confiance alors même que nos proches et le monde sont tellement contre lui. C’est une bénédiction tellement énorme que de le connaître et d’être capable de voir la vérité. »

Nos prières établissent une fondation pour les objectifs de Dieu afin qu’ils soient réalisés dans la vie d’une jeune personne. Je suis abasourdi par ce que Dieu a fait dans la vie de cette jeune femme. Elle décrit ceci de la manière suivante : « Même si je ne suis pas entrée dans le ministère [elle sert le Seigneur au sein de la communauté artistique], j’ai l’occasion de démontrer l’amour envers tant de types de personnes différentes et j’essaie de montrer une version humaine remplie de défauts de l’amour de Dieu et de la compassion envers les gens dans mon lieu de travail. J’ai souvent l’occasion de témoigner auprès d’homosexuels, de transsexuels, et de gens qui font face à d’énormes anxiétés dans leur domaine des arts, avec un passé si brisé. Tout comme je prie pour eux et que j’essaie de leur montrer l’amour de Christ, sachez que vos prières jouent un rôle, non seulement dans ma vie alors que je témoigne auprès de ces gens, mais dans la vie des autres enfants de pasteurs qui suivent encore et sont encore à la recherche d’une relation plus profonde avec Christ. »

Je pense que le paragraphe final qu’elle a partagé avec moi trouvera un écho en chacun de nous tous. « Continuez de prier pour les enfants de pasteurs. Il nous a été donné une opportunité étonnante de grandir avec des leaders chrétiens, et je sais que l’ennemi ne souhaite rien de mieux que de voir cette opportunité anéantie. »

Père céleste, nous prions pour les enfants de nos pasteurs et leaders, ainsi que ceux de toutes les familles de nos églises. Alors que nous nous souvenons de la venue de ton Fils, Jésus, et de l’objectif de sa naissance, nous prions que chaque enfant, jeune ou adulte, vive ton appel et ton objectif pour leur vie. Garde-les de tout mal et aide-les à être tout ce pour quoi tu les as créés. Pour ta gloire. Amen.

Cet article a été écrit par David Wells, Surintendant général des Assemblées de la Pentecôte du Canada. Cet article est paru dans le numéro de testimony de novembre/décembre 2015, la publication bimensuelle des Assemblées de la Pentecôte du Canada. © 2015 Les Assemblées de la Pentecôte du Canada. Visitez (en anglais) www.testimonymag.ca.

Vidéos à la une

Je crois aux dinosaures

Mon vendredi a débuté, comme la plupart du temps, par ma routine de me mettre à l’écoute des Écritures, un petit déjeuner composé de yogourt et de café, et un coup d’œil rapide aux courriels reçus au cours de la nuit. C’est là que ma matinée a pris un tournant — d’une bonne façon. Dans ma boîte de réception se trouvait un courriel dont l’objet était intitulé « Bonjour de la part d’un enfant de pasteur ». Il commençait par une salutation enthousiaste : « Bonjour, Mr. Wells! »

L’expéditrice mentionnait son prénom et son nom de famille et déclarait ensuite, « Vous vous souvenez peut-être de moi. Je vous ai donné un petit dinosaure lorsque j’avais environ sept ans. Pouvez-vous croire que j’en ai maintenant 21? » Elle continua en disant, « Je parlais avec mes parents ce soir, et nous nous sommes souvenus de ce petit dinosaure. Mon père m’a dit que vous l’avez gardé comme un pense-bête afin de prier pour les enfants de pasteurs, et je voulais vous remercier pour cela. »

Je savais de quoi elle parlait. J’ai effectivement ce raptor bleu-mauve sur ma bibliothèque. Il se tient en face de moi tous les jours. Et je me remémore souvent la raison pour laquelle il est là. Il me rappelle de tenir la promesse que j’ai faite de prier pour les enfants de pasteurs. Il arrive que notre « coach en décoration » décide de redécorer mon bureau et me dise que « Dino » doit disparaître. Je lui rappelle alors simplement la raison pour laquelle Dino est là, Si bien qu’il retrouve alors la place qui lui revient.

La motivation de prier pour les enfants de pasteurs provient de ma compréhension des défis et des combats spirituels qui les entourent. Comme ma jeune amie me l’a indiqué dans son courriel, « Être enfant de pasteur peut être difficile, et je pense que le diable vise souvent les familles des pasteurs. Je me retrouve souvent en train de prier pour la famille de mon pasteur actuel et les attaques auxquelles ses enfants doivent souvent faire face. »

« Vous vous souvenez peut-être de moi. Je vous ai donné un petit dinosaure lorsque j’avais environ sept ans. Pouvez-vous croire que j’en ai maintenant 21? »

Récemment, Susan et moi étions les invités d’honneur à une célébration d’anniversaire de naissance et de mariage organisée par des amis et des membres de notre famille. Une des personnes présentes était une femme que nous connaissions depuis plus de vingt ans, quelqu’un dont nous apprécions profondément l’amitié. Depuis qu’elle a rencontré notre famille en 1994, elle a gardé une photo de nos enfants sur son frigo et a prié pour eux chaque jour. Lorsque mon fils cadet, maintenant marié et avec des enfants, est entré dans la pièce, elle l’a serré dans ses bras et lui a dit avec sincérité, « Je t’aime et je prie pour toi chaque jour ».

Je crois que les destinées éternelles de nos enfants, nos adolescents et nos jeunes adultes sont touchées lorsque nous prions pour eux. L’expéditrice du courriel que j’ai reçu ce vendredi matin le croyait aussi. « Je suis certaine que ma famille et les enfants de nombreux autres pasteurs ont été affectés par vos prières » a-t-elle écrit. « Mes frères et sœurs et moi-même avons grandi en aimant Dieu et en lui faisant confiance alors même que nos proches et le monde sont tellement contre lui. C’est une bénédiction tellement énorme que de le connaître et d’être capable de voir la vérité. »

Nos prières établissent une fondation pour les objectifs de Dieu afin qu’ils soient réalisés dans la vie d’une jeune personne. Je suis abasourdi par ce que Dieu a fait dans la vie de cette jeune femme. Elle décrit ceci de la manière suivante : « Même si je ne suis pas entrée dans le ministère [elle sert le Seigneur au sein de la communauté artistique], j’ai l’occasion de démontrer l’amour envers tant de types de personnes différentes et j’essaie de montrer une version humaine remplie de défauts de l’amour de Dieu et de la compassion envers les gens dans mon lieu de travail. J’ai souvent l’occasion de témoigner auprès d’homosexuels, de transsexuels, et de gens qui font face à d’énormes anxiétés dans leur domaine des arts, avec un passé si brisé. Tout comme je prie pour eux et que j’essaie de leur montrer l’amour de Christ, sachez que vos prières jouent un rôle, non seulement dans ma vie alors que je témoigne auprès de ces gens, mais dans la vie des autres enfants de pasteurs qui suivent encore et sont encore à la recherche d’une relation plus profonde avec Christ. »

Je pense que le paragraphe final qu’elle a partagé avec moi trouvera un écho en chacun de nous tous. « Continuez de prier pour les enfants de pasteurs. Il nous a été donné une opportunité étonnante de grandir avec des leaders chrétiens, et je sais que l’ennemi ne souhaite rien de mieux que de voir cette opportunité anéantie. »

Père céleste, nous prions pour les enfants de nos pasteurs et leaders, ainsi que ceux de toutes les familles de nos églises. Alors que nous nous souvenons de la venue de ton Fils, Jésus, et de l’objectif de sa naissance, nous prions que chaque enfant, jeune ou adulte, vive ton appel et ton objectif pour leur vie. Garde-les de tout mal et aide-les à être tout ce pour quoi tu les as créés. Pour ta gloire. Amen.

Cet article a été écrit par David Wells, Surintendant général des Assemblées de la Pentecôte du Canada. Cet article est paru dans le numéro de testimony de novembre/décembre 2015, la publication bimensuelle des Assemblées de la Pentecôte du Canada. © 2015 Les Assemblées de la Pentecôte du Canada. Visitez (en anglais) www.testimonymag.ca.