C’est une bonne nouvelle! Un témoignage des McCrea : ouvriers internationaux en Colombie

Photo of the McCrea family.

Que peut-on faire avec une pièce de dix cents? À elle seule, elle ne peut rien faire, mais avec la bénédiction de Dieu, elle peut devenir un repas pour une famille, un billet d’avion pour un autre pays, un bâtiment pour une école du dimanche ou des dizaines de pasteurs qui rendent grâce pour la provision de Dieu.

Pour notre famille, une pièce de dix cents est la promesse que Dieu prendra toujours soin de nous, qu’il nous aimera et qu’il agira à travers nous.

Il y a plusieurs années, nous avons traversé une période difficile. Nos revenus étaient faibles, très faibles, et notre engagement dans les missions était sur le point de prendre fin, à moins que Dieu n’intervienne de manière significative. Nous étions en Ontario à l’époque et j’ai passé d’innombrables heures à voyager, à rencontrer des pasteurs et à partager notre vision pour la Colombie.

Nous avions déjà servi en Colombie pendant 16 ans (maintenant 27!), nos deux garçons y sont nés et nous avions parlé de Jésus à des centaines de milliers de personnes. Nous avions vu Dieu ouvrir des portes et nous fournir les fonds pour construire des orphelinats, des centres pour enfants et des églises. Il avait pourvu à tous nos repas et aux vêtements de nos enfants... puis, comme un ruisseau dans le désert, les choses ont semblé se tarir.

J’étais prêt à abandonner, mais Dieu a permis que je participe à une conférence de pasteurs et, cet après-midi-là, j’ai entendu une histoire qui a changé la vie de notre famille.

Au début des années 1940, Gladys Hinson a décidé de construire un orphelinat aux États-Unis. Elle a commencé à partager sa vision, mais on lui demandait sans cesse : « Et comment allez-vous payer tout cela? » Finalement, frustrée par cette question, Gladys a fouillé dans sa poche pour en sortir la seule pièce qu’elle avait et a répondu : « J’ai Dieu et une petite pièce de dix cents! »

Je suis sorti de cette conférence inspiré.

En quelques semaines, Dieu a commencé à faire des miracles. Les gens et les églises nous ont ouvert leur cœur – et leur porte-monnaie. Et une autre chose s’est produite : nous avons commencé à trouver des pièces de dix cents partout!

C’était et c’est toujours la chose la plus incroyable. Nous marchions dans la rue, et nous trouvions une pièce de dix cents. Nous mangions chez Burger King, et sur notre table, il y avait une pièce de dix cents. Quand nous vidions la machine à laver, nous trouvions une pièce de dix cents. Ce n’était jamais un vingt-cinq cents ou un cinq cents, jamais un billet de cent dollars! C’était toujours une pièce de dix cents.

Même lorsque nous sommes retournés en Colombie en 2014, bien que nous ayons laissé tout notre argent canadien derrière nous, nous avons continué à trouver des pièces de dix cents dans la rue, sur la table de la cuisine. Nous en avions toute une collection! Puis nous avons commencé à trouver des pièces de cinquante pesos colombiens, une pièce minuscule de la même taille, de la même forme et de la même couleur qu’une pièce de dix cents canadiens.

Dieu nous a enseigné une leçon de foi et de sa provision miraculeuse. C’est une leçon dont nous avons eu besoin ces dernières années, lorsque nous avons entrepris des projets qui nécessitaient des centaines de milliers de dollars.

L’histoire des pièces de dix cents se poursuit. Nous n’en voyons pas tous les jours, mais Dieu nous fait un clin d’œil de temps en temps. Lorsque j’ai pris la parole à l’église Living Waters à Edmonton, on m’a donné la place d’honneur à l’avant de l’église; j’ai regardé la table à côté de moi et là, près des enveloppes, se trouvait une pièce de dix cents. Cette église allait s’avérer être une immense bénédiction pour nous.

Une autre fois, alors que nous avions vraiment besoin de vacances, Dieu a inspiré un de nos bons amis à nous donner des billets pour les États-Unis et il a touché un autre ami pour qu’il mette gratuitement à notre disposition sa maison d’hôtes pour un mois! En arrivant à l’aéroport, nous avons récupéré notre voiture de location et qu’avons-nous trouvé? Une pièce de dix cents. En installant mon bureau temporaire dans la maison d’hôtes, il y avait une pièce de dix cents sur le bureau. Dieu nous envoyait un message : « J’ai pourvu à vos besoins, je suis encore un Dieu de miracles, et je vous protège. »

La pièce de dix cents en elle-même n’a aucun pouvoir ni aucune capacité particulière, mais elle symbolise la promesse et la provision de Dieu depuis des années dans notre famille.

Pour vous, la promesse de Dieu peut être très différente. Elle peut s’exprimer ou se manifester autrement, mais elle se manifestera d’une manière qui vous parle. Alors, vous devez être prêt à mettre vos prières en action et à croire qu’il conduira vos pas.

#Cestunebonnenouvelle #Bonnenouvelle

Darren et Patty McCrea, ainsi que leurs fils James et Darien, sont des ouvriers internationaux des APDC en Colombie. Vous pouvez en apprendre davantage sur le ministère des McCrea en visitant le https://ourlovingfather.com/. La version intégrale de cette histoire se trouve dans l’article « I Have God and One Thin Dime » (J’ai Dieu et une petite pièce de dix cents), publié dans le numéro d’hiver 2022 de la revue Missions and Kids. Photo offerte par les McCrea.

_____________________________________________________________

Pour visionner les témoignages « C’est une bonne nouvelle » précédemment postés, cliquez ici.

Pour visionner ou télécharger les vidéos « C’est une bonne nouvelle » postées, visitez www.paoc.org/fr/le-cercle.