In Memoriam - Frank Michael Juelich

Photo of Frank Juelich.

Notre ami, collègue et ouvrier international de longue date, Frank Michael Juelich, est entré dans la présence de Jésus le 4 décembre 2021, après une courte maladie. Frank était très aimé des milliers d’enfants indiens dont il a pris soin. Il était un mentor et un leader pour Bapu Desai et Yohan et Jamuna Raut.

Frank est né en Allemagne le 21 novembre 1935, il était le fils d’un couvreur. Il a vécu la Seconde Guerre mondiale et, à l’âge de 19 ans, après avoir terminé un apprentissage de menuisier, lui et son frère sont partis pour l’Inde à vélo en quête d’aventure. Il a travaillé comme menuisier au Pakistan pendant six mois, puis a continué jusqu’à Bombay en bateau marchand, pour finalement revenir en Allemagne en auto-stop, après un an et demi d’absence.

Deux ans plus tard, en mai 1958, Frank a immigré au Canada et s’est installé à Montréal où il a travaillé comme charpentier. Dieu a permis qu’il commence à travailler pour un menuisier pentecôtiste à Kamloops, en Colombie-Britannique. Juelich a donné sa vie au Seigneur en 1964. Il a dit à Dieu : « Père, j’ai vécu la moitié de ma vie pour moi-même, le reste est à toi. »

Les réalisations de Frank comprennent la traduction du Nouveau Testament en Mawchi, une langue locale parlée en Inde occidentale. Il a écrit le livre « Fearfully and Wonderfully Mad! » « Ce récit raconte comment Dieu a œuvré à travers ma vie pour construire les maisons d’enfants que nous appelons Prem Sewa Shikshan Sangh. Bien qu’il s’agisse d’une autobiographie, c’est surtout un témoignage de notre grand Dieu. » Il a également écrit « Letters to the Saints and Aints », qui est un recueil de lettres qu’il a écrites depuis 1972. (Les deux livres sont disponibles sur Amazon.)

Au cours de plus de 40 années passées en Inde, sa plus grande réalisation est la création de Prem Sewa Shikshan Sangh. Il a fondé et développé des foyers et des écoles pour les enfants pauvres et marginalisés; un foyer pour garçons sur un terrain de 17,5 acres en périphérie de Nagpur, qui héberge, nourrit et éduque aujourd’hui 600 à 650 garçons, et un foyer pour filles à quelque 650 km à l’ouest de Nagpur, dans un endroit appelé Manjari, près de la ville de Dhulia. Ce foyer accueille, éduque et nourrit quelque 530 filles, principalement issues de groupes ethniques.

Frank avait un formidable sens de l’humour qui se voit dans ses écrits et dans sa façon d’interagir avec les gens. Il avait toujours une réponse rapide et drôle, et il aimait accueillir des visiteurs du monde entier.

Affectueusement appelé Bhaisaheb, Frank a été enterré, comme il le souhaitait, dans son Inde bien-aimée le dimanche 5 décembre 2021.

Prem Sewa Shikshan Sangh poursuit son travail sous la direction de Bapu Desai. Au lieu de fleurs, des dons peuvent être faits au ministère par l’intermédiaire des Assemblées de la Pentecôte du Canada.

https://paoc.org/donate/frankjuelich #Inde #FrankJuelich