Différents résultats – à nous de choisir

DWTest

Ils étaient tous deux avec Jésus en même temps. C’est ce que nous voyons dans Marc 14 et Jean 12 alors que Jésus, Judas Iscariot et Marie, la sœur de Marthe et Lazare, se retrouvent ensemble à Béthanie. Non seulement vous avez une rencontre entre un homme et une femme avec Jésus, mais vous avez aussi une juxtaposition des meilleures et des pires valeurs et attitudes humaines. Tout cela en présence de Jésus!

Comme me l’a rappelé un de mes collègues en rapport avec ce moment, nous voyons que lorsque Marie exprime généreusement son amour pour Jésus par le déversement de parfum et de dévotion, Judas tente de de saboter ce moment d’intimité partagé entre Jésus et Marie.

Un de ses disciples, Judas l’Iscariot, fils de Simon, celui qui allait le trahir, dit : « Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum 300 pièces d’argent pour les donner aux pauvres? » Il disait cela non parce qu'il se souciait des pauvres, mais parce que c’était un voleur et, comme il tenait la bourse, il prenait ce qu'on y mettait. (Jean 12.4-6)

Même Seigneur, même contexte, résultats différents. La différence critique se trouvait dans les choix qu’avaient fait Judas et Marie en ce qui concerne la condition intérieure de leur esprit et le focus de leur attention.

La posture spirituelle de Judas fut révélée non pas comme centrée sur la justice, le soin des pauvres, et l’intendance. Il était un voleur trompeur qui rabaissait les autres et centré sur lui-même. Non seulement son jugement injuste sur Marie en était la preuve, mais il a également été révélé par sa dévaluation complète de qui était Jésus. Son focus était tout à fait éloigné de l’amour éprouvé en étant en la présence de Jésus et en apprenant de lui, vers ses propres ambitions, attitudes et partis pris. Il a détaché son esprit et sa pensée de celui qui pouvait le transformer. Il a immédiatement choisi une voie qui le détruirait et lui laisserait à tout jamais l’héritage d’un traître.

Judas l'Iscariot, l'un des douze, alla vers les chefs des prêtres afin de leur livrer Jésus. Ils se réjouirent en l’entendant et promirent de lui donner de l'argent. Quant à Judas, il se mit à chercher une occasion favorable pour le trahir. (Marc 14.10-11)

Marie, par contre, choisit Jésus comme objet de sa dévotion. Sa présence, ses mots et son affirmation étaient le focus de sa vie. Elle en était venue à connaître Jésus comme Seigneur, la résurrection et la vie, et celui qui pratiquait la droiture et la justice authentiques. Il n'était pas un pion à jouer dans le jeu de la vie. En lui elle avait découvert la vie — la vie dans toute sa plénitude. Elle fut transformée par sa dévotion envers lui. Jésus déclara ce que serait l’héritage de Marie.

Mais Jésus dit : « Laissez-la. Pourquoi lui faites-vous de la peine? Elle a fait une bonne action envers moi. En effet, vous avez toujours les pauvres avec vous et vous pouvez leur faire du bien quand vous le voulez, mais vous ne m'aurez pas toujours. Elle a fait ce qu'elle a pu, elle a d'avance parfumé mon corps pour l'ensevelissement. Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera proclamée, dans le monde entier, on racontera aussi en souvenir de cette femme ce qu'elle a fait. » (Marc 14.6-9)

Marie et Judas étaient avec Jésus au même moment et au même endroit, mais les résultats de leur vie et de leur héritage ne pourraient être plus différents. Judas a trahi et saboté l’intimité, tout en arborant une façade de raisonnement juste. Ceci l’a littéralement et spirituellement tué. Je ne veux pas être comme Judas! C’est en adoptant la posture et les attitudes de Marie que nous accomplirons l’objectif numéro un dans nos vies — connaître l’intimité avec Jésus et devenir de plus en plus comme lui en esprit et en actions.

Considérez dans la prière la manière dont ceci s’applique au moment précis dans lequel nous vivons. Avant tout, Jésus est présent avec nous. Comme nous le célébrons chaque dimanche de la résurrection de chaque année, il est ressuscité et il est très présent dans le monde, l’Église, ainsi que dans nos vies et nos communautés. Nous sommes entourés par des voix qui rivalisent avec la voix distinctive de notre Seigneur, des agendas qui sont contraires à son agenda divin, et des attitudes et des actions qui rivalisent avec le caractère impeccable de Jésus. Jésus est présent, mais Judas l’est aussi. Même les élus peuvent être convaincus de ce qui compte, de ce qui doit être dit, des choses sur lesquelles leur temps et le temps des autres devrait être focalisé, même alors qu’ils s’éloignent de plus en plus de toute ressemblance à Jésus.

Il est très clair que l’Église d’aujourd’hui a besoin de beaucoup plus de moments semblables à celui qu’a connu Marie. Le genre de moment dont parle Pierre lorsqu’il dit qu’ils nous permettent de devenir participants de la nature divine (2 Pierre 1.3-4). Considérez dans la prière les caractéristiques mises en évidence suivantes, qui sont tellement nécessaires chez les disciples de Christ aujourd’hui, des caractéristiques qui seront évidentes dans nos vies seulement alors que nous sommes immergés dans la présence intime de Jésus et transformés par sa Parole qui donne la vie.

Pour cette raison même, faites tous vos efforts afin d’ajouter à votre foi la qualité morale, à la qualité morale la connaissance, à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la persévérance, à la persévérance la piété, à la piété l'amitié fraternelle, à l'amitié fraternelle l'amour. En effet, si ces qualités sont en vous et se développent, elles ne vous laissent pas inactifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. (2 Pierre 1.5-8, emphases ajoutées).

Jésus, nous avons désespérément besoin d’être en ta présence à cet instant. Nous avons besoin d’être transformés par tes Paroles à notre égard afin que notre caractère, notre pensée et notre esprit soient marqués par la nature même du Divin. Nous ne voulons pas te déshonorer. Dirige-nous par ton Esprit dans un lieu de communion intime afin que nous soyons efficaces et fructueux. Pour ta gloire. Amen.

Cet article a été écrit par David Wells, surintendant général des Assemblées de la Pentecôte du Canada. Cet article a été publié dans l’édition de printemps 2021 de testimony/Enrich, la publication trimestrielle des Assemblées de la Pentecôte du Canada. ©2021 The Pentecostal Assemblies of Canada. Visitez www.testimonyenrich.ca.