Ce que nous disons que nous sommes

Le 5 mai 2020, j’ai été à nouveau DWTestchoisi par nos délégués votants du Congrès général pour avoir l’immense privilège de servir en tant que Surintendant général des Assemblées de la Pentecôte du Canada (APDC) pour un autre mandat de quatre ans. Compte tenu des restrictions en vigueur en raison de la COVID-19, j’étais dans une église avec une poignée de mes plus proches collègues. Cela a été une expérience singulière, mais j’ai pu sentir les encouragements et le soutien dans la prière de plusieurs personnes de notre Fraternité. Nous avons eu le sentiment d’être en communion par l’Esprit et plusieurs en ont attesté par la suite. Merci!

Fraternité, famille, dénomination, mouvement; nous utilisons plusieurs termes pour nous décrire. Par le passé, nous avons résisté au terme dénomination, car pour beaucoup, il fait référence à une institutionnalisation et à des structures et une tradition rigides. Bien que certains aspects de ces préoccupations soient certainement justifiés et fréquemment abordés, nous savons que le monde extérieur – chrétien, religieux et séculier – nous voit comme une dénomination chrétienne protestante dans le courant pentecôtiste et charismatique. Pour ces raisons et à des fins légales, le mot dénomination est approprié.

Fraternité et famille sont les termes que nous préférons utiliser à l’interne. Quand je suis devenu Surintendant général en 2008, j’ai écrit un livre intitulé Ce que je vois qui a été distribué à nos églises et à nos leaders. C’est encore aujourd’hui une bonne lecture, si je peux me permettre de le dire! Dans ce livre, je présente une vision pour nous en tant que « famille en mission basée sur les relations ». La nature même de l’Église du Christ vivant est basée sur les relations. Nous aimons Dieu et nous aimons les autres. Honorant notre Père céleste et Jésus comme notre frère aîné, nous nous unissons en tant que sœurs et frères pour atteindre le but pour lequel nous avons été réunis. Avec la puissance de l’Esprit, nous glorifions Dieu en faisant des disciples de Jésus disciplinés qui aiment Dieu et les autres. Oui, nous sommes une famille. Au mieux, nous sommes une Fraternité aimante investie d’une mission par la puissance de l’Esprit.

Récemment, je me suis posé la question : Sommes-nous également un mouvement? Historiquement, cette appellation clé décrit bien notre identité. Les générations précédentes qui m’ont formé, moi, un jeune homme sans arrière-plan pentecôtiste, ont insisté sur le fait que nous tirions nos racines d’un réveil. Nous étions un mouvement de renouveau divinement appelé en ces derniers temps pour apporter un changement dans l’Église, la nation et notre monde. De nos jours, nous parlons de retrouver les caractéristiques d’un mouvement de différentes façons, notamment par le renouveau spirituel et la puissance, l’implantation d’églises, en se tournant vers l’extérieur dans l’évangélisation et en imaginant des moyens d’innover dans nos missions mondiales et nationales.

En lisant Uptick : A Blueprint for Finding and Forming the Next Generation of Pioneering Kingdom Leader[1], j’ai été fasciné par les caractéristiques suivantes des mouvements selon le travail de Howard Snyder[2].

  1. Une soif de renouveau – une sainte insatisfaction qui provoque une restauration de la vitalité de l’Église.
  2. Un nouvel accent sur l’œuvre de l’Esprit – l’œuvre de l’Esprit est considérée comme une expérience importante et actuelle.
  3. Une tension institutionnelle charismatique – le renouveau met une pression sur les structures existantes.
  4. Un souci d’être une communauté contre-culturelle – un engagement radical crée des tensions avec les tendances du monde.
  5. Un leadership non traditionnel – une autorité spirituelle se manifeste chez des personnes qui ne sont pas nécessairement en position d’autorité. Les femmes sont nettement plus actives dans les mouvements.
  6. Un ministère envers les pauvres – les mouvements se préoccupent toujours des personnes marginales et pauvres.
  7. Une énergie et un dynamisme – les mouvements motivent et mobilisent des leaders et des participants.

En tant que Surintendant général récemment réélu de notre dénomination, Fraternité et famille, j’accueille et je continue d’inviter le Seigneur de l’Église, par son Esprit, à sans cesse développer en nous les caractéristiques d’un mouvement. Si vous êtes d’accord, joignez-vous à moi dans cette prière.

Dieu puissant et miséricordieux, nous choisissons d’être un mouvement.

Nous sommes ton peuple et nous avons faim et soif de plus. Nous, ton peuple, avons encore tant à découvrir de ta vie, de ta présence et de ta personne. Instille en nous une sainte insatisfaction. La normalité nous déçoit; fais-nous expérimenter ta transcendance.

Viens, Saint-Esprit. Nous honorons ta personne et ton œuvre. Nous avons désespérément besoin que tu fasses ce que toi seul peux faire. Sois avec nous de façon tangible, déplaçant des montagnes et nous donnant la paix dans nos tempêtes. Aide-nous à vivre la vie de Jésus et à proclamer sa bonne nouvelle avec audace.

Seigneur de l’Église, tu détermines et tu connais ce qui est durable. Apprends-nous à savoir ce qui est temporaire et ce qui est essentiel. Nous t’avons vu montrer comment apporter la vie et la liberté à un peuple pris au piège par une religion morte alors qu’il honorait une vérité sans âge. Que la grâce et la vérité prévalent en nous.

Ton appel est que nous soyons d’un autre royaume tout en étant dans le monde dans lequel nous vivons. Nous choisissons consciemment les voies de ton royaume. Nous choisissons de suivre Jésus radicalement, de tout notre cœur et sans réserve. Nous choisissons simplement de chercher d’abord le royaume et d’être transformés par le Roi serviteur.

Nous crions à toi afin que toute personne de tout âge, de toute ethnie et de tout arrière-plan devienne tout ce que Jésus veut qu’elle soit. Ni plus ni moins. Que chacune de tes filles et chacun de tes fils répondent à l’appel que tu as pour leur vie.

Conduis-nous vers ceux qui sont au bord du gouffre et que tu sembles toujours à trouver, Jésus. L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par onction pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux prisonniers la délivrance et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour proclamer une année de grâce du Seigneur[3].

Seigneur, nous rêvons de nouvelles générations de disciples qui se lèvent et amènent l’Église de Jésus dans de nouvelles dimensions de puissance, d’amour, de créativité, de mission, d’intégrité, de réconciliation, de grâce et d’unité.

C’est pourquoi nous donnerons nos vies pour que l’Église au Canada bâtisse l’avenir que tu projettes pour les générations de nos enfants et de nos petits-enfants.

Nous choisissons d’être un mouvement.

Pour ta gloire. Amen.


  1. John Chandler, Uptick : A Blueprint for Finding and Forming the Next Generation of Pioneering Kingdom Leaders (100 Movements Publishing, 2019).
  2. Ibid., 165-166.
  3. Luc 4:18-19.
Cet article a été écrit par David Wells, surintendant général des Assemblées de la Pentecôte du Canada. Cet article a été publié dans l’édition d'été 2020 de testimony/Enrich, la publication trimestrielle des Assemblées de la Pentecôte du Canada. ©2020 The Pentecostal Assemblies of Canada. Visitez www.testimonyenrich.ca.