“Si Jésus…” III – Un style de vie qui créé des disciples

Quiconque cherche à connaître et à être comme Jésus doit comprendre Sa passion de faire des disciples.

(cropped-for-home-page)-dave-wells-professional-green« Si Jésus habitait physiquement au Canada aujourd’hui, comment utiliserait-il son temps, son énergie et son argent? »

Quiconque cherche à connaître et à être comme Jésus doit comprendre Sa passion de faire des disciples. Pendant Ses trois années de ministère, Jésus concentrait une grande partie de Son temps et Son énergie à établir une communauté de disciples remplis de l’Esprit qui aimeraient Dieu et aimeraient leur prochain.

Dès le début de Son ministère, Jésus invitait Ses disciples à le suivre. Leur expérience en tant que disciples prenait place alors qu’ils marchaient avec Lui – en l’écoutant enseigner et en l’observant montrer à quoi ressemblait la vie du Royaume ici sur Terre. En tant que leur Rabbin, Jésus démontrait la vie et la vérité du Royaume pour eux d’une manière cohérente et sacrificielle. Lorsque les disciples ont reçu ces directives de Jésus : « Allez, faites de toutes les nations des disciples » (Mathieu 28.19), ils savaient ce que cela exigeait. Ils avaient vécu cette vie avec Jésus. Maintenant ils devaient aller et continuer ce mode de vie faisant des disciples avec des personnes de toutes les nations.

Nous apprenons, d’après le ministère de Jésus ainsi que d’après la vie et le ministère de ses disciples, la priorité de mission critique qu’était de faire des disciples. Nous ne pouvons dire que nous vivons comme Jésus ou que nous faisons ce qu’Il ferait à moins d’être engagés sur le plan relationnel dans un mode de vie qui crée des disciples. A quoi cela ressemble-t-il? Cela veut simplement dire qu’il y a des personnes dans ma vie qui sont présentées à Jésus et expérimentent la transformation qu’Il apporte. Cela veut dire que je chemine avec des personnes qui apprennent à vivre les vérités du Royaume et qui elles-mêmes reproduisent la vie de Jésus chez d’autres. Si je mène une vie de faiseur de disciples, alors les gens verront, de manière tangible, ce que signifie aimer le Seigneur de tout leur cœur, avec toute leur âme, esprit et de toutes leurs forces, et comment aimer leur prochain comme eux-mêmes. Me proclamer disciple de Christ et ne pas reproduire Sa vie et Son amour envers les autres est une contradiction.

Après avoir clairement saisi cet appel à faire des disciples, nous devons nous souvenir que notre tâche est toujours de montrer le chemin vers Jésus. Un jour, Jean-Baptiste a vu Jésus venir vers lui et a dit à ses disciples : « Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde » (Jean 1.29b). Un peu plus tard il dit à ses disciples : « Il faut qu'il croisse, et que je diminue » (Jean 3.30). Paul instruisit les chrétiens de Corinthe : « Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ » (1 Corinthiens 11.1). Si nous créons réellement des disciples, nous dirigerons toujours l’allégeance des autres vers Jésus, le Seigneur qu’on ne peut voir. Des relations codépendantes sont facilement formées avec des gens qui ont « besoin de nous », ceux qui nous trouvent d’une présence plus tangible dans leur vie. Il est facile de développer des routines de ministère – même de style parental – qui incitent les personnes à regarder à nous au lieu de regarder vers Jésus. Seul Jésus est « l’auteur de la foi et celui qui la mène à la perfection » (Hébreux 12.2a). Le but ultime de créer des disciples est d’aider à voir Jésus comme leur source de vie, de sagesse et leur objectif. Avec l’aide de l’Esprit, nous transférons l’allégeance des personnes du tangible à l’invisible, de notre influence passagère à Sa présence éternelle.

« ME PROCLAMER DISCIPLE DE CHRIST ET NE PAS REPRODUIRE SA VIE ET SON AMOUR ENVERS LES AUTRES EST UNE CONTRADICTION. »

Deux livres qui ont formé ma compréhension de la vie et du ministère de Jésus sont The Training of the Twelve de A. B. Bruce et Évangéliser selon le Maître de Robert E. Coleman. Ces deux auteurs articulent les principes et pratiques visant à faire des disciples à travers un mode de vie relationnel. Une autre excellente contribution à ce sujet est un livre récemment publié intitulé Ministering Forward: Mentoring Tomorrow’s Christian Leaders de Rainer Mittelstaedt. Dans le chapitre intitulé « Comment est-ce que Jésus formait? » Mittelstaedt conduit une analyse profonde sur les manières que Jésus avait de faire des disciples et nous montre comment nous, en tant que disciples de Jésus, pouvons établir ces techniques dans nos vies. Je vous recommande son livre. Je le proposerai dans le livre-cadeau que j’écris pour 2017 intitulé Si Jésus…

Prions : Seigneur, merci pour l’invitation à Te suivre. C’est là le plus grand privilège que nous puissions imaginer. Et merci pour les disciples que Tu as utilisés pour nous amener à Toi, nous montrer comment T’aimer et aimer les autres. Remplis-nous d’une passion pour un mode de vie qui crée des disciples. En Ton nom et pour Ta gloire. Amen.

Cet article a été écrit par David Wells, surintendant général des Assemblées de la Pentecôte du Canada. Cet article a été publié dans l’édition de septembre/octobre 2017 de testimony, la publication bimensuelle des Assemblées de la Pentecôte du Canada. ©2017 The Pentecostal Assemblies of Canada. Visitez www.testimonymag.ca.