Skip to Main Content

Les femmes dans le leadership : vers l’égalité des genres dans les politiques et la pratique

Woman speaking in front of a group.par Sara Curdie

En 2018, les APDC ont approuvé une nouvelle Déclaration d’affirmation concernant l’égalité des hommes et des femmes dans le leadership.[1] Cette déclaration m’intriguait, non seulement à cause de mon propre cheminement dans le leadership en tant que femme dans le ministère, mais aussi parce que je voulais savoir pourquoi il y a un tel écart entre la politique d’égalité des genres dans le leadership au sein des APDC et ce que nous voyons dans la pratique. De nombreuses églises et organisations ont un objectif déclaré visant le développement et la mise en place de plus de leaders. Pourtant, malgré cet objectif, il subsiste un manque d’égalité des genres dans les opportunités de leadership. Dans les APDC, en 2020, il y avait 905 pasteurs principaux masculins et 66 femmes, révélant un écart important dans la diversité des genres dans les postes de leadership plus élevés. De plus, les surintendants de district et les directeurs régionaux des missions internationales sont tous des hommes. Globalement, on trouve 2 715 hommes accrédités dans le ministère des APDC et 1 018 femmes.[2] Il convient de remédier à cet écart en examinant les voies d’accès au leadership afin d’assurer des opportunités équitables pour les hommes et les femmes.

En raison de croyances théologiques contradictoires et d’attentes culturelles différentes quant aux choix des femmes, celles qui cherchent des opportunités de leadership dans l’église peuvent rencontrer des obstacles complexes et variés sur leur parcours de leadership. Les obstacles sont souvent invisibles, cachés dans nos structures organisationnelles et nos pratiques de leadership. La recherche démontre que ces obstacles persistent en raison d’un manque de réflexion autour des préjugés personnels et organisationnels qui mènent à l’exclusion.[3]

En 2021, j’ai mené, pour ma maîtrise en leadership mondial, un projet de recherche auprès de femmes canadiennes dans le leadership. Même si les femmes que j’ai interrogées avaient des expériences différentes, des tendances communes ressortaient quant aux obstacles auxquels elles faisaient face et aux opportunités de changement qu’elles envisagent. Le cheminement vers le leadership commence avec des femmes qui ont le courage de s’imaginer en tant que leaders. Elles devraient ensuite se voir offrir des opportunités de diriger qui correspondent à leurs forces, leurs dons spirituels et leur appel, bénéficier de mentorat et de formation en tant que leaders, et faire partie d’un changement de culture organisationnelle qui permet aux femmes et aux hommes de diriger. Toutes les femmes ne désirent pas devenir un leader principal. Toutefois, les femmes plus jeunes ont besoin de voir des femmes dans ces rôles et de les voir réussir, afin qu’elles réalisent qu’il s’agit là d’une option réaliste pour elles. Les leaders principaux doivent se poser la question suivante : « Quelles étapes du parcours sont cruciales pour apporter un soutien aux femmes qui désirent diriger à un niveau élevé? »

Le changement est-il possible? La réponse est un « Oui! » retentissant! J’ai vu la preuve du changement dans mon propre parcours de leadership dans l’Église au cours des vingt et quelques dernières années. En adoptant des stratégies visant à éliminer les obstacles au leadership des femmes, nous verrons l’Église tout entière engagée dans la mission de Dieu, s’épanouissant dans son appel avec les dons spirituels que Dieu lui a donnés. Montrer un exemple de réciprocité dans le leadership entre les hommes et les femmes en ayant une diversité représentée dans les équipes de direction serait une déclaration forte aux femmes au Canada et partout dans le monde qu’elles sont elles aussi appelées à diriger avec puissance et autorité.

Voici cinq manières d’engager plus de femmes dans le leadership :

1. Le cours IDENTITÉ du Réseau ZOE : Lorsque Leanne McAlister était pasteure adjointe à Living Waters Church à Langley, en Colombie-Britannique, elle a vu des femmes qui avaient des dons et des compétences pour diriger, à la fois dans l’église et la communauté, mais beaucoup hésitaient à faire le pas. Des femmes qui étaient chrétiennes depuis des décennies étaient confuses quant à leur rôle et leur identité. La plupart ne pouvaient pas nommer leurs principaux dons spirituels. Cela a entraîné une déconnexion par rapport à leur place dans la mission de Dieu. Le cours IDENTITÉ est un programme écrit pour les femmes dans une optique pentecôtiste égalitaire. Il enseigne le mandat biblique clair de l’inclusion des femmes dans les rôles de leadership et aide les femmes à identifier et nommer leurs dons spirituels et leurs qualités de leadership. Il encourage les femmes à surmonter la peur et à prendre leur place dans la mission de Dieu au Canada et à l’étranger. Les participantes au cours IDENTITÉ ont pris des risques d’obéissance afin d’aller de l’avant quant à leur place dans la mission de Dieu, avec des résultats enthousiasmants. En voyant des femmes s’engager, les leaders des églises ont commencé à demander que le même cours soit aussi disponible pour les hommes. Vous trouverez plus d’informations sur les cours du réseau ZOE, en anglais et en français, sur le site www.zoenetwork.ca.

2. La formation sur la diversité : Celle-ci est importante pour les leaders d’église, le personnel, et les membres de comité. Nous ne pouvons changer les systèmes avant de nous regarder nous-mêmes dans le système. Nous avons tous des préjugés! Examiner nos propres préjugés et comprendre de quelle manière ils influencent nos prises de décision demande beaucoup de travail et de courage. Giftii Girma, pasteure adjointe à l’église Journey Church à Calgary, est une ressource importante pour l’enseignement sur la diversité et le leadership inclusif (visitez le www.giftiigirma.com).

3. L’écoute : Ayez des conversations intentionnelles avec les femmes de votre église et de votre communauté. Demandez-leur de vous parler de leurs expériences dans le leadership en ayant une oreille attentive. Assurez-vous de parler à des jeunes, des célibataires, des épouses et des grand-mères. Interrogez-les sur les rêves que Dieu leur a donnés et découvrez comment vous pouvez les aider à réaliser ces rêves. Vous pouvez demander : « De quoi as-tu besoin, et comment puis-je t’aider? »

4. L’enseignement égalitaire : Je suis allée à l’église toute ma vie, et je ne me souviens pas d’avoir entendu un seul message du dimanche matin abordant les passages difficiles de la Bible sur le leadership féminin. Allô! 1 Timothée 2.12! Ne supposez pas que les gens connaissent le contexte de ce verset ou les nombreuses manières dont Paul célèbre les femmes dans le leadership. Racontez les histoires des interactions radicales de Jésus avec des femmes et la manière dont il brise toutes sortes de tabous culturels et religieux. Les femmes et les hommes ont besoin d’être libérés des croyances théologiques restrictives qui nuisent à nos interactions en tant que frères et sœurs en Christ et limitent notre capacité à prêcher l’évangile.

5. Le mentorat : Lorsque vous identifiez et développez des leaders dans votre église, le mentorat est souvent un élément clé. Les femmes ont souvent plus de mal à trouver des mentors en raison du manque de femmes ayant de l’expérience en tant que leaders principaux, et de la réticence de certains leaders masculins à établir une relation de mentorat avec le sexe opposé. Examinez comment vous pouvez offrir un mentorat aux leaders émergents, tant hommes que femmes, et développer un réseau de leaders diversifiés qui peuvent être disponibles comme mentors.

Three women in a line.

Sara Curdie est une ouvrière internationale des APDC au sein du réseau ZOE qui supervise les projets de ZOE. Elle est dans le ministère depuis 25 ans en tant que pasteure des missions à First Assembly, à Calgary, en Alberta, et elle supervise des ministères en Europe et en Afrique. Elle est basée à Calgary tout en servant au niveau mondial. Cet article est paru dans le numéro de juillet/août/septembre 2022 de Testimony/Ressourcesune publication trimestrielle des Assemblées de la Pentecôte du Canada. La revue Ressources est publiée en français seulement. © 2022 Les Assemblées de la Pentecôte du Canada. Photo de la page d'accueil © istockphoto.com. Photos © istockphoto.com. Visitez le www.testimonyenrich.ca.


1. « Déclaration d’affirmation des APDC sur l’égalité des hommes et des femmes dans le leadership, » Juin 2018, Les Assemblées de la Pentecôte du Canada, consulté le 1er octobre 2021, https://paoc.org/docs/default-source/church-toolbox/position-papers/statements/paoc-statement-of-affirmation-regarding-the-equality-of-women-and-men-in-leadership.pdf?sfvrsn=ce4ce26a_4.

2. « Fellowship Statistics » (Statistiques de la Fraternité), 7 janvier 2021, Les Assemblées de la Pentecôte du Canada, consulté le 1er octobre 2021, https://paoc.org/docs/default-source/fellowship-services-documents/fellowship-stats-at-7-jan-2021.pdf?sfvrsn=74e2e96a_2.

3. Amy B. Diehl et Leanne M. Dzubinski, « Making the Invisible Visible : A Cross-Sector Analysis of Gender-Based Leadership Barriers, » Human Resource Development Quarterly 27, no. 2 (Été 2016) : 181-206, https://doi.org/10.1002/hrdq.21248.

Load more comments
user avatar image
captcha-image
New code
comment-avatar