“Si Jésus…” V – Solitude et simplicité

Le début d’une nouvelle année est souvent un moment où chaque personne, chaque famille ou même chaque organisation prend le temps de faire le point.

(cropped-for-home-page)-dave-wells-professional-green

Le début d’une nouvelle année est souvent un moment où chaque personne, chaque famille ou même chaque organisation prend le temps de faire le point. Les bonnes priorités ont-elles été maintenues? La focalisation sur certains projets a-t-elle été bénéfique? A-t-on été disponibles pour les choses qui nous sont vraiment importantes? Doit-on faire des changements quant à la manière dont nous occupons notre temps, notre énergie et dépensons notre argent?

La question que nous avons posée dans cette série est « Si Jésus habitait physiquement au Canada aujourd’hui, comment utiliserait-il son temps, son énergie et son argent? » Nous avons noté que la première priorité de Jésus était de marcher en intimité avec le Père. Ensuite, fortifié par l’Esprit, Il consacrait son temps et son énergie à sa mission à deux volets : rechercher les âmes perdues afin de les voir réconciliées avec le Père qui les aime, et instruire un groupe de base formé de disciples pour continuer cette œuvre.

Pour être comme Jésus, nous devons donc, dans un premier temps, marcher en intimité avec le Père. Ensuite, animés par l’Esprit, nous devons poursuivre sa mission de rechercher les âmes perdues et de faire des disciples à travers des relations sincères et remplies d’amour.

Cela nous amène à un point essentiel. Afin de maintenir son intimité avec le Père et son attention sur la mission, Jésus pratiquait deux disciplines spirituelles clés : la solitude et la simplicité. En tant que disciples de Jésus, nous devons voir l’importance de ces disciplines et les pratiquer afin de garder nos priorités. Si nous négligeons de le faire, nous finirons par nous demander pourquoi nos priorités ne sont plus là où elles devraient être et pourquoi nos actions ne portent pas de fruit.

Jésus s’isolait souvent vers un endroit solitaire pour pouvoir communier avec le Père et clarifier sa raison d’être. Dans Luc 4:40-44 nous pouvons lire :

« Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Il guérit chacun d'eux en posant les mains sur lui. Des démons aussi sortirent de beaucoup de personnes en criant et en disant : Tu es le Messie, le Fils de Dieu. Mais il les reprenait sévèrement et ne leur permettait pas de parler, parce qu'ils savaient qu'il était le Messie.      

Quand il fit jour, il sortit et se retira dans un endroit désert. Une foule de gens se mirent à sa recherche et arrivèrent jusqu’à lui; ils voulaient le retenir afin qu'il ne les quitte pas, mais il leur dit : Il faut aussi que j'annonce aux autres villes la bonne nouvelle du royaume de Dieu, car c'est pour cela que j'ai été envoyé. Et il prêchait dans les synagogues de la Galilée. »

Jésus revient de son endroit solitaire et décrit clairement ce qu’Il fera et ne fera pas, où Il ira et où Il n’ira pas. Il revient de sa solitude avec une force renouvelée pour l’attention au ministère qu’Il a reçu.

Passer du temps dans un endroit solitaire – seul ou avec ses disciples – était une pratique fréquente pour Jésus, particulièrement lorsqu’Il faisait face à des décisions majeures ou des circonstances écrasantes. Il n’était pas rare pour Jésus de se retirer d’un endroit où il ressentait de l’opposition ou de la pression autour de lui, pour être renouvelé. Comme Luc nous le dit, « On parlait de plus en plus de lui et les gens venaient en foule pour l'entendre et pour être guéris [par lui] de leurs maladies. Mais lui, il se retirait dans les déserts et priait. » (Luc 5: 15-16)

« QU’EST-CE QUI NOUS DISTRAIT D’UNE RELATION REMPLIE D’AMOUR AVEC NOTRE SEIGNEUR ET D’UNE DISPONIBILITÉ CLAIRE POUR SA MISSION? »

Jésus pratiquait également la discipline spirituelle de la simplicité. Il apprenait aux autres qu’un mode de vie simple promouvait une unicité de dévotion et de liberté de l’esprit.

« Personne ne peut servir deux maîtres, car ou il détestera le premier et aimera le second, ou il s'attachera au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent » (Matthieu 6:24). « Recherchez d'abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné en plus. Ne vous inquiétez donc pas du lendemain, car le lendemain prendra soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine. » (Matthieu 6:33-34)

Jésus a dit à un de ces disciples potentiels : « Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas un endroit où il puisse reposer sa tête. » (Matthieu 8:20) Le simple mode de vie qu’il vivait lui-même avait pour but de marquer ses disciples. Sans engagement envers la simplicité nos vies deviennent encombrées de motivations variées. « Jésus rassembla les douze apôtres et leur donna puissance et autorité pour chasser tous les démons et guérir les maladies. Il les envoya proclamer le royaume de Dieu et guérir les malades. « Ne prenez rien pour le voyage, leur dit-il, ni bâtons, ni sac, ni pain, ni argent, et n'ayez pas deux chemises chacun. » (Luc 9: 1-3)

L’engagement de Jésus envers la simplicité éliminait les distractions et le libérait afin de pouvoir répondre aux gens avec générosité et compassion. Ses dialogues avec Marthe et Marie dans Luc 10: 38-42 illustrent ce point. « Comme Jésus était en chemin avec ses disciples, il entra dans un village, et une femme du nom de Marthe l’accueillit dans sa maison. Elle avait une sœur appelée Marie, qui s'assit aux pieds de Jésus et écoutait ce qu’il disait. Marthe était affairée aux nombreuses tâches du service. Elle survint et dit : Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de venir m'aider. Jésus lui répondit : Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses, mais une seule est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, elle ne lui sera pas enlevée. »

Voilà une bonne question à nous poser pour ce début de l’année 2018 : Qu’est-ce qui nous distrait d’une relation remplie d’amour avec notre Seigneur et d’une disponibilité claire pour sa mission?

« Seigneur, je prie que cette année chacun de nous découvre la joie d’un endroit solitaire où tu formeras notre dévotion résolue envers toi et ton royaume. Aide-nous à simplifier et nettoyer nos modes de vie afin d’être libres de te servir, toi ainsi que les personnes autour de nous avec générosité et compassion. Pour ta gloire. Amen. »

Cet article a été écrit par David Wells, surintendant général des Assemblées de la Pentecôte du Canada. Cet article a été publié dans l’édition de janvier/février 2018 de testimony, la publication bimensuelle des Assemblées de la Pentecôte du Canada. ©2018 The Pentecostal Assemblies of Canada. Visitez www.testimonymag.ca.